Technologies sans fil : chaire de recherche Huawei à Polytechnique


Fanny Bourel - 09/02/2017

La faculté d’ingénierie Polytechnique Montréal inaugure une chaire de recherche industrielle CRSNG-Huawei en matière de technologies sans fil.Huawei, Polytechnique Montréal

Baptisée Chaire FuWiC, cette chaire vise à explorer des sujets comme l’Internet des objets, le réseau 5G, l’interconnectivité, les micro-ondes et les radiofréquences.

Elle doit être dirigée par le professeur en ingénierie électrique Ke Wu, dont les travaux portent surtout sur les radiofréquences, les micro-ondes et les ondes millimétriques.

La Chaire serait dotée d’une enveloppe de cinq millions de dollars sur cinq ans. Plus de la moitié de cette somme proviendrait de la multinationale chinoise Huawei Technologies, qui fournit notamment des équipements de télécommunications pour les réseaux mobiles. Cette multinationale possède aussi un centre de recherche à Ottawa.

Il s’agirait de la première fois que Huawei participe à la création d’un programme de recherche universitaire. Cependant, depuis deux ans, elle offre la possibilité à des étudiants en ingénierie d’universités canadiennes, dont Polytechnique Montréal, de partir travailler à son siège social, en Chine.

Le reste du financement serait apporté par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG ou NSERC en anglais). Le mandat de cet organisme fédéral serait de soutenir la recherche et l’innovation.

Lire aussi :

Polytechnique Montréal dévoile un laboratoire en aérospatiale

Un seul réseau 4G LTE par train Bombardier

Frein à la croissance des ventes de téléphones intelligents




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,