Technologies Miranda en voie d’être achetée par Belden


Jean-François Ferland - 05/06/2012

Le conseil d’administration de Technologies Miranda recommande aux actionnaires de l’entreprise d’accepter l’offre de 17 dollars par action ordinaire qui est formulée par le fabricant américain de produits de transmission des signaux Belden.

Technologies Miranda, une entreprise de Montréal est spécialisée en équipement et en logiciels de haute performance pour le secteur de la télédiffusion, s’apprête ainsi à être acquise à l’entreprise américaine Belden par le biais de l’achat de toutes ses actions ordinaires en circulation.

Le montant de 17 dollars par action représente une prime de 42 % en comparaison avec la valeur moyenne de l’action de Technologies Miranda au cours des trois mois qui ont précédé la veille de l’annonce de l’offre d’achat par Belden. L’offre d’achat, qui a été acceptée par le conseil d’administration de Technologies Miranda, sera soumise aux actionnaires par la poste au cours des prochains jours.

Dans un communiqué, Belden indique qu’elle procédera à l’élaboration d’un plain d’intégration de concert avec Technologies Miranda. Alors qu’il y aurait peu de chevauchement de produits, Belden affirme qu’il n’est pas prévu que des modifications soient apportées aux activités de Technologies Miranda, notamment au niveau des activités de fabrication et de R-D qui sont réalisées à Montréal. Également, il ne devrait pas y avoir de changement « majeur » au niveau du personnel de Technologies Miranda.

Belden, dont le siège social est situé à Saint-Louis aux États-Unis, commercialise des produits et des solutions de transmission des signaux – dont des systèmes d’infrastructure de réseau et des systèmes de câblage – dans les secteurs des industries, de l’énergie, du transport, de la diffusion et de l’électronique grand public. Belden offre également des solutions commerciales dans les créneaux des centres de données, des édifices commerciaux, des finances, des gouvernements, de l’éducation, de la santé et de l’habitation.

Miranda Technologies avait annoncé à la fin de mars dernier qu’elle examinait ses « options stratégiques » et qu’elle avait amorcé des discussions avec des « partenaires potentiels ».

À la fin de décembre 2011, deux actionnaires de Technologies Miranda avaient exprimé leur mécontentement envers le conseil d’administration de l’entreprise et avaient exigé la tenue d’une assemblée des actionnaires. Ce mécontentement était lié à une diminution de la capitalisation de l’organisation et à la réalisation de deux acquisitions qui auraient dilué la valeur des actionnaires dans l’entreprise. Peu après, Technologies Miranda avait affirmé que « plusieurs de ses actionnaires » s’opposaient à la requête des actionnaires mécontents. Or, à peine quelques mois plus tard, l’entreprise montréalaise amorçait un processus stratégique dont le dénouement, de façon générale, doit procurer davantage de valeur aux actionnaires.

Fondée en 1990, Technologies Miranda exploite son siège social à Montréal et des bureaux régionaux en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Japon, aux Émirats arabes unis, en Malaisie, à Hong Kong et en Chine.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+