Technologies D-Box : les revenus grimpent, les pertes aussi


Denis Lalonde - 22/06/2012

D-Box veut continuer de prioriser deux axes majeurs de développement, soit le cinéma en salle et la clientèle des équipementiers d’origine. (Photo: D-Box)

Technologies D-Box a dévoilé des revenus record pour son exercice 2012 terminé le 31 mars, ce qui n’a pas empêché sa perte nette de progresser également.

Pour l’exercice, l’entreprise basée à Longueuil a fait état de revenus de 8,83 millions de dollars, comparativement à 6,69 millions de dollars en 2011, ce qui constitue une croissance de 32 %.

Toutefois, en 2012, la perte nette a atteint 6,56 millions de dollars (4 cents par action), elle qui était de 6,15 millions de dollars (4,5 cents par action) un an auparavant.

Chiffres du quatrième trimestre

Au quatrième trimestre, D-Box a fait état d’une perte nette de 1,82 million de dollars (1,1 cent par action), par rapport à 1,18 million de dollars (0,6 cent par action) il y a un an.

Les revenus sont également en croissance pour le trimestre, atteignant 2,58 millions de dollars, comparativement à 2,25 millions de dollars à la période correspondante en 2011.

Au 19 juin, la société comptait des simulateurs de mouvements dans 11 pays et 159 salles de cinéma.

Technologies D-Box conçoit, fabrique et commercialise des systèmes de mouvement à la fine pointe de la technologie, destinés principalement aux marchés du divertissement et de la simulation.

Perspectives

De façon générale, D-Box veut continuer de prioriser deux axes majeurs de développement, soit le cinéma en salle et la clientèle des équipementiers d’origine (OEM).

Le titre de D-Box reculait de 2 cents (4,69 %) à 31 cents à la Bourse de Toronto en début d’après-midi.

À lire également sur Technologies D-Box

Technologies D-Box pose le pied en Russie

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW