Simulateurs médicaux : entente prolongée entre CAE et Québec


Dominique Lemoine - 27/06/2016

Une entente de « soutien » de CAE par l’administration publique du Québec est prolongée jusqu’en 2020. Son coût total passe à 192,3 millions de dollars.Logo de CAE Santé

L’entreprise de Montréal CAE, qui développe et commercialise des systèmes de simulation et de formation pour les industries aérospatiale, médicale et militaire, précise que l’entente concerne le soutien à la mise en oeuvre d’un programme de recherche et développement de sa division CAE Santé.

« Ce programme vise la mise au point de technologies et de services dans le domaine de la simulation et de la formation dans le secteur de la santé », affirme CAE.

CAE ajoute que « l’aide financière consentie à CAE en 2009, sous la forme d’un prêt à redevances d’un montant maximal de 99,8 millions de dollars, est ramenée à 70 millions de dollars et permettra la prolongation de l’appui ».

Selon le gouvernement du Québec, ce programme de R et D aurait contribué jusqu’à maintenant à « fournir plus 10 500 simulateurs et instruments audiovisuels à des écoles de médecine et à des hôpitaux ». Du matériel qui est destiné à être utilisé par des professionnels de la santé.

Lire aussi:

CAE Santé conçoit un simulateur de neurochirurgie

Entente prolongée entre CAE Santé et l’Université de Montréal

CAE Santé présente son simulateur d’accouchement




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+