Sensio met sa technologie au service de Disney


Denis Lalonde - 05/03/2013

Une vingtaine de films des studios Walt Disney seront bientôt offerts à domicile en 3D grâce à la techologie de vidéo-sur-demande de la société montréalaise Technologies Sensio.

Bien que la direction de Sensio ne dévoile pas les détails financiers de l’entente, l’entreprise soutient qu’elle va lancer son service de vidéo-sur-demande 3DGO d’ici la fin du mois de mars aux États-Unis, en collaboration avec le fabricant de téléviseurs Vizio.

Après les États-Unis, Sensio veut commercialiser sa technologie au Canada, affirme le président et chef de la direction et cofondateur de l’entreprise, Nicholas Routhier. (Photo: Technologies Sensio)

« 3DGO, c’est un service transactionnel sur demande qui va offrir des films en 3D qui pourront être visionnés à la maison. Nous espérons avoir un catalogue de 40 titres au moment du lancement et faire grimper ce nombre à 100 d’ici la fin de l’année », explique le président et chef de la direction et cofondateur de Technologies Sensio, Nicholas Routhier, en entrevue.

Ce dernier précise que Vizio possède une bonne part du marché de la télévision aux États-Unis, mais souhaite rendre sa technologie disponible à d’autres fabricants : « Nous avons signé des ententes avec les entreprises chinoises Highsense et TCL qui vont aussi bientôt arriver sur le marché américain », affirme-t-il.

M. Routhier soutient qu’en ce moment, la plus grande problématique pour l’entreprise est le manque de contenus 3D. Sensio a donc dit aux manufacturiers qu’elle allait dénicher des contenus afin de les rendre disponibles sur demande.

« Nous avons d’abord trouvé un partenaire de développement de plateforme avec l’entreprise NeuLion et nous sommes maintenant prêts à déployer l’application », dit-il.

Les propriétaires d’une télévision branchée à Internet pourront ainsi télécharger l’application gratuite, enregistrer leur compte avec un numéro de carte de crédit valide et pourront ensuite louer des contenus en 3D.

L’importance des studios Walt Disney

Nicholas Routhier est évidemment très satisfait de l’entente d’un an renouvelable signée avec les studios Walt Disney, car il s’agit de l’aboutissement de plus de six mois de travail : « Ce n’est pas qu’une entente commerciale. Il y a aussi un volet technique très important rattaché au contrat. Walt Disney voulait s’assurer que nous ne dégradions pas leur image et que la qualité du service était irréprochable pour tous les types de contenus et à tous les débits binaires (bit rates). Il nous a également fallu atteindre certaines normes de sécurité, sans oublier le volet légal », raconte-t-il.

M. Routhier estime qu’il ne pouvait pas demander de meilleure vitrine que celle de Walt Disney pour faire connaître sa plateforme 3DGO. C’est le premier gros studio hollywoodien à s’associer au produit de Sensio et le dirigeant de l’entreprise soutient que d’autres suivront au cours des prochaines semaines.

La signature avec Walt Disney amène beaucoup de crédibilité à Sensio, de l’aveu de son cofondateur : «Le plus gros impact, c’est la crédibilité pour nos investisseurs, pour les manufacturiers et pour tous les auditoires auxquels on s’adresse. Nous avons présenté 3DGO au Consumer Electronics Show (CES) de 2012 et les gens se demandaient si le produit allait vraiment être offert un jour. Nous y arrivons », dit-il.

M. Routhier ajoute que d’avoir le nom de Walt Disney accolé à celui de Sensio peut contribuer à attirer d’autres manufacturiers de téléviseurs : « Je reviens d’Asie et quand je parle des contenus qui s’en viennent et des studios qui embarquent avec nous, je peux vous dire que ça pèse énormément dans la balance », affirme-t-il.

En plus de Walt Disney, Sensio possède également des ententes avec National Geographic, Stars et Big Picture.

Après les États-Unis, Sensio vise le Canada

Après les États-Unis, Sensio veut entrer sur le marché canadien avant la fin de l’année. Nicholas Routhier précise que les téléviseurs Vizio ne sont pas vendus au pays, alors lancer 3DGO au Canada en ce moment équivaudrait à donner un coup d’épée dans l’eau. Lorsque l’entreprise aura une solution valable pour le marché canadien, la technologie sera disponible : « Nous avons déjà eu des discussions avec les studios et les manufacturiers de notre intention de lancer notre produit au Canada cette année. Nous venons d’ici alors nous voulons nos produits chez nous! », dit-il en éclatant de rire.

Après l’Amérique du Nord, Sensio fera de la Chine sa priorité absolue. Selon M. Routhier, le pays le plus populeux du monde a un fort appétit pour les contenus 3D et Sensio possède déjà des ententes avec Highsense et TCL, les deux plus importants manufacturiers de téléviseurs chinois.

Par la suite, l’Europe est visée, mais Sensio compte pénétrer ce marché graduellement, car les réglementations diffèrent de pays en pays et l’entreprise préfère ne pas brûler les étapes.




Tags: , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW