Sécurité : les incidents internes plus fréquents que les attaques externes


Dominique Lemoine - 06/01/2015

Les brèches de sécurité internes sont plus fréquentes que les attaques informatiques externes, selon la firme Forrester Research.Illustration du concept de sécurité informatique

La firme américaine de recherche et d’analyse Forrester affirme que des incidents à l’intérieur même des organisations sont la source de 46 % des brèches de sécurité subites, contre 33 % pour les brèches de sécurité dont la responsabilité revient à des sources externes.

Selon Forrester, parmi les incidents internes, 46 % présenteraient des intentions malicieuses, 42 % seraient de simples incidents et 13 % seraient un mélange des deux scénarios.

« Les attaques très médiatisées ne sont pas la norme », précise aussi Forrester, en faisant référence aux cas de Target, Home Depot et Sony.

De plus, Forrester soutient que « des organisations à travers le monde échouent systématiquement à détecter adéquatement et à répondre à des menaces au potentiel dévastateur ».

Également, Forrester anticipe qu’au moins 60 % des marques découvriront en 2015 une brèche de données sensibles au sein de leurs systèmes.

Outre l’investissement en technologies de sécurité, un manque de personnel et une difficulté à trouver des employés en sécurité qui possèdent les bonnes habiletés font partie des défis des décideurs qui ont été recensés par Forrester.

Lire aussi :

Sécurité : 71 % des cyberattaques non décelées

Sécurité : la médiatisation de la fraude inquiète les consommateurs

Des budgets de sécurité intacts ou réduits en 2015




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+