Rogers lance un service d’appels Wi-Fi en mode UMA pour entreprises


Denis Lalonde - 16/03/2011

Rogers Communications a annoncé aujourd’hui le lancement du premier forfait voix pour téléphones intelligents dotés de la technologie Wi-Fi et de l’accès mobile sans licence (UMA).

Le service peut être ajouté aux forfaits voix pour entreprises existants de Rogers à partir de 10 dollars par mois pour chaque usagé et permet aux clients d’effectuer des appels sur un réseau Wi-Fi local sans que ceux-ci ne soient ajoutés à leur volume mensuel total.

Il faut déjà être un client de Rogers pour profiter de ce service.

Pourquoi parler via Wi-Fi quand il est possible de le faire sur un réseau 3G ? « Le premier avantage en est un de couverture. Ce produit est surtout destiné aux petites entreprises de 10 à 15 employés. Souvent, ces dernières possèdent un entrepôt ou des locaux au sous-sol; des endroits où la couverture traditionnelle est faible ou inexistante », explique Philippe Sicotte, vice-président solutions d’affaires pour la région de l’Est du Canada chez Rogers.

Selon lui, en implantant un réseau local en Wi-Fi, on stabilise la qualité de la couverture à l’intérieur d’un édifice. Les appels sont automatiquement transférés d’un réseau à l’autre sans interruption. Par exemple, un individu, en se rendant au bureau, pourra parler sur le réseau 3G de Rogers et sera transféré en mode Wi-Fi dès qu’il entrera dans son lieu de travail.

M. Sicotte ajoute que le service permettra de réaliser des économies, malgré le montant forfaitaire de 10 dollars par mois par usager. « Beaucoup de gens n’utilisent presque plus leur ligne filaire. Tous les clients, fournisseurs, téléphonent sur leur cellulaire. Dans ce contexte, il est très facile de dépasser le nombre de minutes d’un forfait 3G », dit-il.

Dans ce contexte, le transfert des appels sur un réseau Wi-Fi permet de réduire l’utilisation des minutes sur les forfaits 3G. Il devient donc possible de réduire les dépassements ou même de les annuler. « Dans certains cas, les entreprises pourraient même revoir à la baisse leurs besoins du côté de la 3G », dit-il.

Rogers ne peut toutefois chiffrer de potentielles économies, affirmant que chaque entreprise a des besoins différents, tout comme les personnes à leur emploi.

L’entreprise précise que la technologie UMA est déjà intégrée à plusieurs appareils sans fil, y compris un large éventail de modèles de BlackBerry.




Tags: , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW