Rogers déploie son réseau mobile LTE-Advanced hors du Québec


Jean-François Ferland - 24/10/2014

Rogers Communications amorce l’implantation d’un réseau mobile LTE-Advanced dans douze marchés canadiens, dont aucun n’est au Québec.Logo de Rogers Communications

Le conglomérat canadien Rogers Communications, qui œuvre dans les domaines des télécommunications et des médias, amorce le début de la mise en place de la technologie LTE-Advanced (ou LTE-A) dans les infrastructures de réseautique mobile de certains marchés canadiens.

Par l’exploitation de la technologie LTE-Advanced, Rogers Communications aura recours à du spectre d’ondes dans la bande des 700 MHz ainsi qu’à du spectre d’ondes qui est réservé aux services sans-fil évolués. Rogers Communications affirme être le seul opérateur mobile à avoir acquis des licences pour deux blocs contigus de spectre dans la bande des 700 MHz « dans tous les grands centres du pays ».

Rogers Communications ne précise pas quel sera le débit théorique maximal qui pourra être atteint par le biais de la technologie LTE-Advanced sur son réseau mobile. Un réseau mobile LTE-A pourrait offrir, en théorie, un débit maximal de 3,5 gigabits à la seconde (Gb/s) pour le téléchargement et un débit maximal de 1,5 Gb/s pour le téléversement, dans des conditions idéales.

Selon l’encyclopédie en ligne Wikipédia, des opérateurs mobiles à travers le monde ont atteint des débits qui variaient de 160 Mb/s à 770 Mb/s lors d’essais réalisés en 2013 et 2014. Depuis quelques mois, certains opérateurs offrent à leurs clients un débit maximal qui peut atteindre 300 Mb/s.

À lire :
Qu’est-ce qu’un réseau LTE-Advanced?
Des prévisions sur l’utilisation des réseaux LTE et LTE-A en 2014
La norme LTE-Advanced approuvée par l’industrie

Pas au Québec pour le moment

Rogers Communications indique que le déploiement de la technologie LTE-A est amorcé dans les marchés de Saint-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador), Halifax (Nouvelle-Écosse), Frédéricton et Moncton (Nouveau-Brunswick), Hamilton, Kingston, London, Toronto et Windsor (Ontario), Calgary et Edmonton (Alberta) et Vancouver (Colombie-Britannique).

Ainsi, Rogers Communications amorce le déploiement de la technologie LTE-A dans presque toutes les provinces canadiennes, à l’exception du Manitoba, de la Saskatchewan et du Québec.

Une porte-parole de Rogers Communications a indiqué par courriel que l’entreprise déploiera la technologie LTE-Advanced à travers le Canada en fonction des endroits où l’impact sera le plus grand auprès des consommateurs.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+