Revenus trimestriels à la hausse et perte nette chez Amaya


Jean-François Ferland - 30/08/2011

Groupe de jeux Amaya rapporte des revenus de 3,7 millions de dollars et une perte nette de 1,1 million de dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2011.

Groupe de jeux Amaya, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en matériel technologique destiné à l’industrie du jeu de hasard, rapporte des revenus trimestriels de 3 773 542 dollars qui sont supérieurs de 274 % ou 2 776 024 dollars aux revenus de 1 007 518 dollars qui avaient été obtenus lors du deuxième trimestre de son année financière 2010.

Lors de ce trimestre, Groupe de jeux Amaya a consacré 1,77 million de dollars aux activités de vente et à de commercialisation, contre 0,17 million de dollars lors du trimestre équivalent de son année financière précédente. Les dépenses de nature administrative ont été de 2,15 millions de dollars, contre 0,79 million de dollars douze mois plus tôt.

Groupe de jeux Amaya rapporte une perte nette trimestrielle de 1 108 123 dollars, alors qu’un bénéfice net de 58 751 dollars avait été produit lors du trimestre correspondant de son année financière 2010.

Au cours du trimestre qui a pris fin le 30 juin 2011, Groupe de jeux Amaya a établi une entente avec la Société des casinos du Québec afin d’installer des systèmes de courses de chevaux virtuelles à plusieurs endroits au Québec. L’entreprise de Montréal a aussi paraphé un contrat relatif à l’offre de jeux en ligne et de loteries avec un premier client européen, soit l’État du Monténégro.

En mai 2011, Groupe de jeux Amaya a annoncé l’établissement d’une convention d’acquisition avec Chartwell Technology, une entreprise de Calgary qui fournit des composantes technologiques à l’industrie du jeu de casino en ligne. L’achat, d’une valeur de 22,7 millions de dollars, a été complété en juillet dernier.

Lire : Amaya compte faire une acquisition en Alberta

Bilan de mi-parcours

Pour les six premiers mois de son année financière 2011, Groupe de jeux Amaya rapporte des revenus de 4 911 616 dollars, soit 97,4 % ou 2 423 807 dollars de plus que les revenus de 2 487 809 dollars qui avaient été produits lors de son année financière 2010.

L’entreprise rapporte une perte nette cumulative de 2,9 millions de dollars, alors que le premier semestre de son année financière 2010 s’était terminé par un bénéfice net de 507 814 dollars.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juillet-août de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+