Revenus trimestriels à la hausse chez Ubisoft


Jean-François Ferland - 14/02/2011

Ubisoft rapporte des revenus de 600 millions d’euros (799,2 millions de dollars canadiens) pour le troisième trimestre de son année financière 2010-2011.

L’éditeur français Ubisoft, qui exploite des studios à Montréal et à Québec, rapporte des revenus trimestriels qui sont supérieurs de 21,2 % aux revenus de 495 millions d’euros (659,3 millions de dollars) du troisième trimestre de son année financière 2009-2010.

Ubisoft a donc obtenu des revenus qui sont supérieurs de 80 millions d’euros (106,5 millions de dollars) à l’objectif de 520 millions d’euros (692,6 millions de dollars) qui avait été établi pour le trimestre terminé.

Ubisoft souligne que 6,5 millions d’exemplaires du jeu Assassin’s Creed Brotherhood, qui a été développé par les studios de Montréal et de Québec, ont été vendus lors du trimestre.

Ubisoft se félicite aussi d’avoir vendu plus de deux millions d’exemplaires de jeux qui sont compatibles avec le système de détection de mouvement Kinect pour la console XBOX 360 de Microsoft. Ubisoft affirme que ces ventes de jeux lui ont donné 21 % de parts de marché en Europe et 18 % de parts de marché aux États-Unis au niveau des titres compatibles au système Kinect.

Territoires et plates-formes

La majorité des revenus trimestriels d’Ubisoft ont émané de l’Amérique du Nord. L’éditeur de jeux vidéo a obtenu 59 % de ses revenus trimestriels du Canada et des États-Unis, contre 45 % pour le trimestre correspondant de l’année financière précédente.

36 % des revenus trimestriels d’Ubisoft ont été produits en Europe, soit 13 points de pourcentage de moins qu’au trimestre équivalent de l’année financière 2009-2010 (49 %). 5 % des revenus trimestriels d’Ubisoft ont été produits dans les autres régions de la planète, contre 6 % douze mois plus tôt.

La répartition des revenus trimestriels d’Ubisoft par plate-forme technologique révèle que 44 % du chiffre d’affaires de l’éditeur français était associé à la console Wii de Nintendo, contre 29 % pour la console XBOX 360 de Microsoft et 21 % et la console PlayStation 3 de Sony.

Lors du trimestre équivalent de son année financière 2009-2010, Ubisoft avait obtenu 30 % de ses revenus de la console XBOX 360, 30 % de la PlayStation 3 et 21 % de la Wii.

Bilan de neuf mois

Pour les neuf mois complétés de son année financière 2010-2011, Ubisoft rapporte des revenus de 861 millions d’euros (1,14 milliard de dollars). Il s’agit d’une croissance de 30,3 % en comparaison avec les revenus de 661 millions d’euros (880,4 millions de dollars) des trois premiers trimestres de l’année financière 2009-2010.

Pour les neuf mois complétés de son année financière, 57 % des revenus d’Ubisoft ont été produits en Amérique du Nord, contre 37 % pour l’Europe et 6 % pour le reste du monde.

Notons qu’Ubisoft s’attend à ce que ses revenus pour le quatrième trimestre de son année financière 2010-2011 soient de 159 millions d’euros (211,7 millions de dollars), ce qui équivaudrait à une diminution de 24 % d’année en année. Ubisoft n’a pas fourni d’explications pour justifier cette prévision à la baisse.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+