Résultats trimestriels à la baisse chez Bell Aliant


Jean-François Ferland - 30/04/2014

Bell Aliant rapporte des revenus de 675,6 millions de dollars pour le premier trimestre de son année financière 2014.Logo de Bell Aliant

Le fournisseur de services de télécommunications Bell Aliant Communications Régionales, qui exploite le fournisseur de services Télébec au Québec, fait état de revenus trimestriels qui sont inférieurs de 1,1 % aux revenus de 683,6 millions de dollars qui avaient été rapportés pour le premier trimestre de son année financière 2013.

Parmi ces revenus trimestriels, 277,5 millions de dollars proviennent de la prestation de services de données, contre des revenus de 255,6 millions de dollars douze mois plus tôt. Bell Aliant a obtenu 141,2 millions de dollars de la prestation de services Internet, 39,9 millions de dollars de la prestation de services de télévision sur IP et 96,4 millions de dollars d’autres sources.

La prestation de services locaux et d’accès a rapporté 266,1 millions de dollars à Bell Aliant, alors que les revenus étaient de 281,2 millions à la fin du premier trimestre de son année financière 2013. La prestation de services interurbains a permis à l’entreprise d’obtenir des revenus de 66,3 millions de dollars, contre 76,6 millions de dollars douze mois plus tôt. La prestation de services sans fil a rapporté 27,7 millions de dollars, soit 0,3 million de dollars de moins qu’au trimestre correspondant de l’année financière précédente de l’entreprise.

Pour le trimestre, Bell Aliant comptabilise des dépenses d’exploitation de 359,1 millions de dollars soit environ 0,7 million de moins qu’au trimestre équivalent de leur année financière précédente.

Bell Aliant comptabilise un bénéfice net trimestriel de 69,4 millions de dollars. Ce bénéfice net est inférieur de 16,9 % au bénéfice net de 83,5 millions de dollars qui avait été produit lors du premier trimestre de son année financière 2013.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+