Résultats mitigés pour BCE


Denis Lalonde - 10/02/2011

L’entreprise de services de télécommunications BCE a dévoilé des revenus supérieurs aux prévisions des analystes pour son 4e trimestre terminé le 31 décembre, mais son bénéfice net a tout juste raté la cible.

Pour le trimestre, BCE a fait état d’un bénéfice net de 439 millions de dollars (58 cents par action), lui qui était de 350 millions de dollars (46 cents par action) à la période correspondante il y a un an. Il s’agit d’une progression de 25,4 %.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice net atteint 457 millions de dollars (60 cents par action), comparativement à 387 millions de dollars (51 cents par action) l’an dernier.

Les revenus ont quant à eux grimpé de 0,7% à 4,68 milliards de dollars, par rapport à 4,65 milliards de dollars lors de la même période en 2009.

Les analystes tablaient sur des revenus de 4,54 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 61 cents, selon l’agence de presse financière Bloomberg.

Durant le trimestre, BCE soutient que sa filiale Bell a ajouté 156 708 abonnés à ses services postpayés sans fil, 23 019 abonnés à ses services de télévision et 12&099 abonnés à ses services Internet haute vitesse.

Dans un communiqué, la direction de Bell soutient que la hausse des produits d’exploitation de ses services sans fil et de télévision a plus que compensé la baisse des revenus du côté des services locaux et d’accès, des services interurbains, des services de données sur fil et des équipements.

Prévisions

Pour l’exercice 2011, la direction de BCE dit s’attendre à générer un bénéfice par action de 2,90 à 3,00 dollars et des revenus en hausse de 1 % à 2 %.

« La croissance des produits d’exploitation du secteur services sans fil de Bell devrait être stimulée par l’investissement important effectué en 2010 dans l’acquisition d’abonnés et la fidélisation de la clientèle, ainsi que par la croissance continue des activations de téléphones intelligents et de l’utilisation des services de données. Les produits d’exploitation du secteur services sur fil de Bell devraient profiter de la croissance des produits d’exploitation des services de télévision et Internet découlant de la performance au chapitre du produit mensuel moyen par utilisateur (PMU) et de l’élargissement de la zone de couverture du service de Télé Fibe », révèle BCE.

Le titre de BCE reculait de 45 cents (1,23%) à 36,14 dollars à la Bourse de Toronto peu après midi.




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW