Résultats décevants, prévisions manquées et restructuration en vue chez RIM


Jean-François Ferland - 17/06/2011

Research In Motion, en raison de livraisons d’unités et de résultats financiers qui sont inférieurs des attentes pour le premier trimestre de son année financière 2012, procédera sous peu à des mises à pied.

Le fabricant canadien d’appareils mobiles de télécommunications Research In Motion (RIM) rapporte des revenus de 4,9 milliards de dollars américains (G$ US) pour le premier trimestre de son année financière 2012, qui a pris fin le 28 mai 2011. Ces revenus sont supérieurs de 16 % ou 673 millions de dollars américains (M$ US) aux revenus de 4,23 G$ US qui avaient été obtenus lors du premier trimestre de son année financière 2011.

Toutefois, les revenus du premier trimestre de l’exercice financier de RIM en cours sont inférieurs de 12 % ou 648 M$ US aux revenus de 5,6 G$ US du dernier trimestre de l’année financière 2011.

78 % des revenus trimestriels de RIM ont émané de la vente de matériel, 20 % de la prestation de services et 2 % de la vente de logiciels.

Au cours du trimestre, les dépenses liées aux activités de vente, de marketing et d’administration de RIM ont atteint 704 M$ US, soit 45,7 % ou 221 M$ US de plus que les coûts de 483 M$ US qui avaient été rapportés douze mois plus tôt, mais 1 M$ US de moins qu’au trimestre précédent.

Les dépenses liées aux activités de recherche et développement ont atteint 423 M$ US, soit 46,8 % ou 135 M$ US de plus qu’au premier trimestre de l’année financière 2011 et 10,4 % ou 40 M$ US de plus qu’au quatrième trimestre de l’année financière précédente.

Malgré l’augmentation des revenus trimestriels, Research In Motion rapporte un bénéfice net de 695 M$ US, soit 9,6 % ou 74 M$ US de moins que le bénéfice net de 769 M$ US qui avait été obtenu au terme de son quatrième trimestre de l’année financière 2011. Ce bénéfice net est inférieur au bénéfice net de 934 M$ US qui avait été produit lors du quatrième trimestre de l’année financière 2011.

Résultats de livraisons mitigés

Au cours du trimestre complété, Research In Motion a amorcé la commercialisation d’un premier modèle de tablette électronique, la BlackBerry Playbook. Le fabricant canadien indique que 500 000 tablettes ont été livrées vers les revendeurs et les détaillants au cours du trimestre. Un article publié par le site Web AppleInsider indique que les analystes financiers avaient établi une cible de 400 000 unités livrées pour le trimestre de la commercialisation inaugurale de la tablette de RIM.

RIM a livré 13,2 millions téléphones évolués au cours du trimestre. Or, comme le rappelle AppleInsider dans son article, en avril 2011 Research In Motion avait averti la communauté financière qu’elle s’attendait à ce que les livraisons de téléphones évolués soient plus proches du seuil minimal que du seuil maximal de la prévision de 13,5 à 14,5 millions d’unités livrées qui avait été établie pour le premier trimestre financier 2012.

« Optimisation des coûts »

À la lumière de ces résultats, Research In Motion annonce qu’elle amorce un programme de rationalisation d’activités, qui entraînera une réduction du nombre d’employés.

L’entreprise dit vouloir éliminer les dédoublements et répartir ses ressources afin de profiter des opportunités de croissance et de mieux atteindre les objectifs stratégiques, notamment par l’accélération de la commercialisation de nouveaux produits.

Selon RIM, cette restructuration a été amorcée au cours du présent trimestre et les impacts sur les résultats financiers devraient être visibles à compter du troisième trimestre de l’année financière en cours.

D’autre part, RIM indique que les résultats du premier trimestre de son année financière 2012 avaient entraîné une révision des prévisions pour l’année financière en entier.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+