Renault-Nissan mise sur les véhicules connectés


Fanny Bourel - 02/03/2017

Les constructeurs d’automobiles partenaires Renault et Nissan s’entendent sur un contrat de recherche avec l’entreprise privée française Transdev, qui se spécialise en exploitation de services de transports publics.Renault-Nissan, Transdev

Ce contrat de recherche implique indirectement Microsoft et d’autres entreprises technologiques. En septembre dernier, le partenariat Renault-Nissan avait notamment signé un accord avec Microsoft pour concevoir des voitures connectées fonctionnant avec la plateforme infonuagique Microsoft Azure. Il travaille aussi avec DeNA, une entreprise internet japonaise, pour tester, au Japon, le déploiement de véhicules sans conducteur à but commercial.

Un objectif du contrat de recherche avec Transdev est de développer des flottes de véhicules électriques autonomes pour les transports publics et les transports à la demande. Plus précisément, les deux groupes veulent créer un système de transport complet et modulaire permettant notamment aux clients de réserver leurs trajets.

Des essais combinant les voitures électriques Renault ZOE et une plateforme de répartition à la demande, de supervision et de routage mise au point par Transdev doivent se dérouler près de Paris.

Transdev exploite déjà un service commercial de navettes autonomes en France et collabore avec le fournisseur technologique IBM pour étoffer son système d’exploitation de véhicules autonomes.

Il ne s’agirait pas du premier partenariat mis en place par les partenaires Renault-Nissan afin de développer des technologies de connectivité et de services liés à la mobilité.

Lire aussi :

Trois véhicules sans conducteur testés sur des routes de l’Ontario

LeddarTech et l’automatisation des automobiles

Mandat de Nissan Brésil pour OSF Global Services




Tags: , , , , , , , , , , ,