Rançongiciel : l’Université de Calgary a payé 20 000 dollars


Fanny Bourel - 08/06/2016

Victime d’une cyberattaque, l’Université de Calgary a versé une rançon de 20 000 dollars à des pirates informatiques.sécurité info

Fin mai, l’institution a découvert la présence d’un logiciel malveillant bloquant son système informatique. Les courriels, les VPN et l’accès sans-fil ainsi que l’application Skype auraient été touchés.

Pour permettre à nouveau l’accès aux courriels, l’Université de Calgary a décidé de se soumettre aux exigences des pirates, qui demandaient 20 000 dollars.

« Nous sommes une institution de recherche, nous menons quotidiennement des recherches de classe mondiale et, ne sachant pas qui pouvait être impacté, la dernière chose que nous voulions était qu’une personne perde une vie de travail », a justifié Linda Dalgetty, vice-présidente aux finances et aux services de l’Université de Calgary.

Selon elle, rien n’indique que des données personnelles ou universitaires auraient été rendues publiques.

Le mois dernier, le Microsoft Malware Protection Center a révélé que le Canada était le troisième pays le plus touché au monde par les attaques de rançongiciels.

Lire aussi :
Logiciels de rançon bientôt sur un poignet près de vous

Les banques : premières cibles des malveillances au Canada

Cyberattaques : 36 % des entreprises à risques selon EY




Tags: , , , , , ,