R-D intra-muros en TIC: Les dépenses de l’industrie du Québec en 2010


Jean-François Ferland - 13/03/2013

L’Institut de la statistique du Québec estime que les entreprises québécoises de l’industrie des TIC auraient consacré 900,7 millions de dollars aux activités internes de recherche et développement en 2010.Illustration du concept de recherche et développement

Selon des données publiées dans le site Web de l’Institut de la statistique du Québec, les dépenses effectuées par les entreprises de l’industrie des technologies de l’information et de communications au Québec en 2010 auraient été supérieures de 8,48 % aux dépenses de 830,3 millions de dollars qui auraient été effectuées par les entreprises de cette industrie en 2009.

Fabricants de produits

Parmi ces dépenses pour les activités internes de R-D en 2010, 80,7 % ou 727,07 millions de dollars auraient été dépensés par des entreprises oeuvrant en prestation de services. Cette somme serait supérieure de 9,77 % aux dépenses de 662,3 millions de dollars qui auraient été effectués aux fins des activités de R-D en interne par les prestataires de services en TIC.

Or, il n’est possible de comparer les dépenses qui auraient été effectuées en 2010 à celles qui auraient été effectuées en 2009 que pour une seule industrie, soit celle de la fabrication de semi-conducteurs et d’autres composants électroniques. En 2010, 72,05 millions de dollars auraient été consacrés par les entreprises de cette industrie, soit 0,14 % de plus que la somme de 71,9 millions de dollars qui aurait été dépensée en 2009. Pour toutes les autres industries qui fabriquent des produits au Québec, les dépenses qui auraient été effectuées en 2009 sont de nature confidentielle.

En 2010, dans le secteur de la fabrication de matériel informatique et périphérique, les entreprises auraient dépensé 6,4 millions de dollars aux fins des activités en interne de R-D. Dans celui de la fabrication de matériel de communication, les entreprises auraient dépensé 79,4 millions de dollars.

Le secteur québécois de la fabrication de matériel audio et vidéo aurait dépensé 13,3 millions de dollars aux activités de recherche et développement en interne en 2010. Quant au secteur de la fabrication et de la reproduction de supports magnétiques et optique, les dépenses auraient été de 2,3 millions de dollars.

Prestataires de services

D’autre part, 29,3 % de l’ensemble des dépenses internes en R-D en 2010 ou 173,6 millions de dollars auraient été dépensés par des entreprises spécialisées en fabrication de produits. Cette somme serait supérieure de 3,46 % aux dépenses de 167,9 millions de dollars qui auraient été effectuées en 2009 par les prestataires de services de l’industrie des TIC.

Toutefois, on ne précise pas les sommes qui auraient été dépensées en 2010 aux fins de la R-D en interne par des entreprises québécoises dans trois secteurs industriels, soit celui des grossistes-distributeurs d’ordinateurs et de matériel de communication, celui du traitement de données, de l’hébergement de données et services connexes et celui de la réparation et de l’entretien de matériel électronique et de matériel de précision.

Dans le secteur des éditeurs de logiciels, 165,3 millions de dollars auraient été dépensés en 2010 aux fins des activités internes de recherche et développement. En 2009, 156,3 millions de dollars auraient été dépensés dans ce secteur.

Dans le secteur des télécommunications, 109,7 millions de dollars auraient été dépensés par des entreprises québécoises aux fins de la R-D en interne en 2010. En 2009, les dépenses auraient été de 105,8 millions de dollars.

Enfin, dans le secteur de la conception de systèmes informatiques et des services connexes, 373,9 millions de dollars auraient été dépensés pour les activités de recherche et développement en interne par des entreprises québécoises en 2010. En 2009, ces entreprises auraient dépensé 349,9 millions de dollars.

Ces informations proviennent d’une compilation spéciale de données qui a été réalisée à partir de l’Enquête sur la recherche et développement dans l’industrie canadienne de Statistique Canada. Il s’agit des données les plus récentes qui aient été publiées à propos des activités de R-D en TIC au Québec.

Un statisticien de l’Institut de la statistique du Québec souligne que ces données pourraient être modifiées au cours des prochains mois si Statistique Canada reçoit des sondages qui n’ont pas été encore acheminés par les entreprises de l’industrie des TIC dans le cadre de l’enquête. Le statisticien ajoute que ces données feront l’objet d’une analyse détaillée de la part de l’Institut au cours des prochains mois.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+