Quoi faire avec les TI lorsqu’il y a des temps difficiles à l’horizon ?


Dominique Lemoine - 20/06/2011

Un sondage Gartner Forbes 2011 réalisé auprès de quatre-vingt-seize administrateurs d’entreprises états-uniennes démontre que leurs attentes envers la contribution stratégique des technologies de l’information sur les résultats de l’entreprise doubleront en 2012.

« Tandis que se répand la croyance que des temps difficiles se profilent l’horizon, plus de conseils d’administration comptent sur une haute à extrêmement haute contribution stratégique des technologies de l’information en 2012 », dit Gartner.

Les attentes des répondants du sondage 2009 envers une contribution de haute à extrêmement haute pour l’année 2010 avaient été de 32%. Elles sont de 66% en prévision de 2012 dans le sondage 2011 réalisée d’octobre à décembre 2010.

La poursuite d’un impact plus important des TI dans un environnement de contrainte budgétaire peut se faire de deux façons, selon Jorge Lopez, vice-président et analyste pour Gartner. Dans les deux cas, « satisfaire les attentes élevées nécessitera de repenser la manière de fonctionner des TI ».

« Il y a deux dimensions : la productivité des TI, où les opérations et la structure internes de TI sont restructurées pour performer à un coût considérablement différent de la concurrence, et le scénario du responsable TI entrepreneur, dans lequel l’organisation TI prend une position de meneur en réécrivant les règles de la concurrence dans l’industrie ».

Parmi les répondants, 51% ont déclaré viser une croissance des revenus, malgré que 73% croient que le contexte économique est difficile est qu’il le restera dans un futur proche. Une statistique qui démontre la difficulté du choix entre les deux options et qui signifie, selon Gartner, que les responsables TI devront peut-être préparer des systèmes flexibles.

Mais si l’effort dans les technologies de l’information ne fait pas partie de la stratégie principale de l’entreprise lorsque viendront les temps difficiles, il devra être réduit comme tout autre effort qui n’est pas « primordial » à l’entreprise, conclut Jorge Lopez.

L’échantillon comprenait des administrateurs (ultimement tenus responsables de la performance de la société) d’entreprises avec revenus de plus d’un milliard de dollars. Les technologies de l’information sont l’ensemble des matériels, logiciels et services utilisés pour la collecte, le traitement et la transmission de l’information.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+