Quels produits annonce-t-on dans l’écosystème mobile ?


Dominique Lemoine - 08/06/2011

Le nombre d’annonceurs américains qui utilisent les appareils mobiles dans leurs campagnes de publicité a plus que doublé au cours de deux dernières années, selon une étude de la firme de recherche et analyse comScore sur la publicité mobile.

Le contenu mobile et d’édition compte, selon l’étude, pour la moitié de tous les produits annoncés sur des dispositifs mobiles. Au second rang des biens et services annoncés avec 26% viennent les biens de consommation cycliques (biens et services dont la demande varie en fonction des cycles économiques et qui ne sont pas de première nécessité).

Suivent les biens et services liés aux technologies de l’information avec 7% d’occupation de l’espace publicitaire mobile, les services financiers (6%) et de télécommunications (5%), les produits de première nécessité (3%), les industriels (2%) et autres (1%).

« Même si la publicité mobile est encore dans sa petite enfance relative, elle gagne vite de l’importance alors que de nouveaux annonceurs viennent dans ce segment », dit Hans Fredericks, vice-président de comScore. En avril 2011, 689 annonceurs avaient recours aux appareils mobiles pour une campagne de publicité, une hausse de 128% sur deux ans.

Une tendance favorisée par l’accélération de la consommation de médias mobiles, elle-même stimulée par l’adoption des téléphones intelligents, réseaux 3G/4G et plans de données illimités. Un environnement qui devient propice aux annonceurs à la recherche de consommateurs via une variété de plateformes (navigateurs, applications et texto).

Le rôle des téléphones intelligents dans la croissance des opportunités de publicité mobile est jugé « critique », puisque les consommateurs qui en possèdent un utilisent davantage les textos, médias, navigateurs et applications mobiles (et sont donc plus exposés à la publicité mobile) que les utilisateurs de téléphones portables ordinaires.

Depuis un an, le nombre d’utilisateurs de portables qui utilisent un téléphone intelligent plutôt qu’un téléphone standard est passé à 31% (+20%). « L’opportunité d’atteindre les consommateurs par le canal mobile continue de s’améliorer », en conclut comScore.

Selon Hans Fredericks, « alors que l’utilisation par les consommateurs et la technologie continuent d’avancer, il faut s’attendre à ce que la publicité joue un rôle de plus en plus important dans le développement de l’écosystème mobile ».

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+