L’équivalent de 24 millions de courriels perdus par entreprise depuis 2012


Dominique Lemoine - 03/12/2014

À l’échelle mondiale, les entreprises auraient perdu en moyenne 400 % plus de données depuis 2012, c’est-à-dire l’équivalent de 24 millions de courriels par entreprise, selon EMC.Illustration du concept du courriel

EMC, une entreprise qui se spécialise en solutions externes d’opérations de technologies de l’information, dévoile une étude sur la protection des données qui soutient également que les pertes de données et les temps d’arrêt auraient ainsi coûté près de 16,8 milliards de dollars au Canada au cours des douze derniers mois.

Les résultats de l’Index Global de protection des données d’EMC proviennent d’un sondage réalisé dans vingt-quatre pays auprès de 3 300 décideurs en technologies de l’information (TI) de moyennes et de grandes entreprises.

Selon EMC, la plupart des entreprises répondantes ont indiqué ne pas être bien préparées pour affronter l’ère de la mobilité, de l’infonuagique et des données volumineuses (Big data en anglais).

De plus, 57 % des professionnels en TI au Canada qui ont répondu au sondage ne seraient pas pleinement confiants en leur capacité à récupérer les informations perdues à la suite d’un incident.

Au Canada, « l’entreprise moyenne a expérimenté plus de cinq jours ouvrables de temps d’arrêt inattendu dans les douze derniers mois », ajoute EMC.

À l’échelle internationale, la Chine, les Pays-Bas, Singapour et les États-Unis seraient les plus avancés en matière de maturité en protection des données.

Lire aussi :

EMC vise la protection des données des utilisateurs de logiciels services




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+