Programme de réemploi des ordinateurs des entreprises chez Insertech Angus


Jean-François Ferland - 09/06/2011

L’organisme Insertech Angus lance DÉDUIRre, un service de récupération des ordinateurs en entreprise qui prône la réutilisation du matériel fonctionnel.

Insertech Angus, une entreprise d’insertion et d’économie sociale de Montréal dont le mandat vise la récupération du matériel informatique aux fins du réemploi dans le cadre d’un programme d’insertion en emploi, a établi le service de récupération en entreprise DÉDUIRre, pour DÉveloppement DUrable par l’Insertion sociale, le Réemploi informatique et le recyclage écologique.

Ce programme de l’organisme situé dans l’arrondissement Rosemont-Petite-Patrie à Montréal offre un service de cueillette gratuit des équipements informatiques lorsqu’une organisation qui est située dans la région métropolitaine de Montréal souhaite se départir de plus de quinze ordinateurs qui sont dotés d’un processeur Pentium 4 d’Intel ou mieux.

Insertech récupère gratuitement les ordinateurs de table, les serveurs et les ordinateurs portables, les moniteurs à écran cathodique et à cristaux liquides, les dispositifs de contrôle, le câblage et les haut-parleurs. La récupération des imprimantes, des numériseurs, des photocopieurs et des télécopieurs coûte 5 $ pour un poids maximal de 20 livres ou 25 sous par livre excédentaire lorsque le poids est supérieur à 21 livres.

Second souffle numérique

Alors que le nombre de prestataires de services de recyclage du matériel informatique auprès des entreprises est en croissance, la directrice d’Insertech, Agnès Beaulieu, désire convaincre les organisations que l’alternative de la réutilisation d’ordinateurs fonctionnels constitue une meilleure approche environnementale.

Selon elle, un ordinateur dans une entreprise serait utilisé en moyenne quatre ans. Toutefois, ce même ordinateur remis en état par l’organisme pourrait être réutilisé en moyenne trois années supplémentaires.

« Des appareils ne répondent peut-être plus aux critères technologiques des entreprises, mais ils sont souvent très adéquats pour des familles à faible revenu, pour des organismes éducatifs ou pour des personnes âgées qui s’initient à l’informatique », indique Mme Beaulieu. En 2010, 7 000 produits informatiques récupérés auraient été revendus par Insertech Angus.

« Notre solution de récupération répond à tous les standards environnementaux et nous sommes même carboneutres. Nous garantissons aux organisations que nous favorisons le réemploi maximal de ce qui peut être utilisé, que nous recyclons écologiquement et localement ce qui ne peut être réutilisé, et que nous fournirons des équipements à bas prix à des personnes dans le besoin, en plus de faire de l’insertion sociale de jeunes, qui est notre mission », précise-t-elle.

Contributions multiples

En soulignant que 250 000 ordinateurs ayant appartenu à des organisations et à des individus au Québec sont démantelés chaque année, Mme Beaulieu indique que l’organisme Insertech Angus remet en état et revend à l’échelle locale 70 % des systèmes informatiques qui lui sont confiés. « Si on arrivait à récupérer davantage de matériel, nous ferions une meilleure contribution environnementale et une meilleure contribution sociale », déclare-t-elle.

La directrice évoque une analyse de cycle de vie publiée récemment par l’organisme gouvernemental Recyc-Québec, où des chercheurs du Centre d’étude du cycle d’analyse de vie (CIRAIG) de l’école Polytechnique de Montréal ont analysé les procédés d’Insertech Angus. Cette étude démontrerait que le reconditionnement effectué par l’organisme serait neuf fois plus avantageux pour l’environnement que le recyclage le plus soucieux des composantes informatiques.

« Pourquoi en est-il ainsi? Parce que l’étape de la fabrication des systèmes informatiques est la plus dommageable pour l’environnement, en consommation d’énergie, d’eau et de produits chimiques… », indique-t-elle.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+