Prix canadiens du jeu vidéo : Eidos-Montréal s’illustre


Denis Lalonde - 23/04/2012

Deus Ex: Human Revolution, le premier jeu produit par le studio Eidos-Montréal, s’est illustré lors de la troisième remise annuelle des Prix canadiens du jeu vidéo, récoltant cinq trophées.

Eidos-Montréal, qui appartient au concepteur Square Enix, a remporté ses prix dans les catégories Meilleur jeu pour console, Meilleur son, Meilleur design de jeu, Meilleur scénario et Meilleur nouveau personnage.

Le prix du Jeu de l’année, décerné par vote du public, a toutefois échappé au studio montréalais, étant décerné à FIFA 2012, produit par Electronic Arts.

Le studio torontois Capybara Games à cinq reprises pour le jeu Superbrothers: Sword and Sworcery EP.

Le studio Ubisoft Montréal est reparti de cette troisième remise de prix avec deux trophées. Le jeu Your Shape Fitness Evolved 2012 a remporté les grands honneurs dans la catégorie Meilleure technologie, alors qu’Assassin’s Creed Revelations a fait de même dans la catégorie Meilleurs arts visuels.

NHL 2012, produit par Electronic Arts, a par ailleurs remporté le prix du jeu vidéo le plus vendu au Canada.

Le studio vancouvérois Exploding Barrel Games et son jeu Margaritaville Online ont remporté un prix dans la catégorie Meilleur jeu social ou occasionnel.

Les prix ont été remis le 21 avril à Vancouver.

Pour consulter l’édition numérique du magazine d’avril 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW