Prêt de 400 000 $ pour Geo-Plus


Benjamin Jébrak - 30/01/2014

La députée de Sainte-Rose, Suzanne Proulx, a annoncé l’attribution par Investissement Québec d’un prêt de 400 000 dollars à Geo-Plus.

Logo de Geo-PlusGeo-Plus, une entreprise de Laval spécialisée dans la conception de systèmes informatiques destinés à l’arpentage et au génie civil, souhaite élargir son offre de service sur les marchés hors du Québec, grâce à ce prêt.

Le prêt par Investissement Québec pourra s’intégrer dans les frais d’exploitation de l’entreprise, qui envisage la signature d’une trentaine de nouvelles ententes en Asie, en Europe, en Afrique ou en Amérique.

L’objectif est donc, pour Geo-Plus, de ne plus se contenter que des marchés québécois et canadiens, mais de mettre des efforts supplémentaires dans la représentation et la formation des agents manufacturiers.

« Bien que nous soyons bien présent et un joueur dominant dans notre secteur d’activité, nous souhaitons doubler notre chiffre d’affaires cette année », a expliqué Wilfrid Beaupré, le président et chef de la direction de Geo-Plus.

Ainsi, l’entreprise pourra financer la réalisation d’un projet d’intégration de logiciels de géomatique et des activités liées à la diversification des marchés et à des activités de promotion et de réseautage.

« La diversification de nos marchés est essentielle à la poursuite de notre croissance, et ce prêt nous permettra d’accroître notre présence à l’étranger », a déclaré M. Beaupré.

En effet, bien qu’étant active dans un secteur niche et bien implantée au Québec, l’entreprise croit qu’elle ne peut pas uniquement compter sur le marché québécois afin de rester concurrentielle. « Nous n’avons pas fait beaucoup de croissance au Québec depuis l’année dernière, a déclaré M. Beaupré, en entrevue avec Direction Informatique. [C’est pour cela] que nous avons décidé d’axer notre développement à l’internationale. »

Lors de missions commerciales à l’étranger, M. Beaupré a constaté les nombreuses ouvertures sur les marchés extérieurs. « Nous avons vraiment vu que l’on avait un avancement technologique par rapport à nos concurrents. Au niveau des normes [de nos produits], cela se fait assez bien, nous sommes basés sur des bases de données qui nous permettent d’être facilement adaptables dans plusieurs pays », a-t-il expliqué.

Ce prêt annoncé par Mme Proulx s’est fait au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb, mais sera remis par l’entremise d’Investissement Québec.

« La meilleure façon d’occuper une position avantageuse sur les marchés internationaux est de miser sur le développement de produits de niche », a déclaré la ministre Zakaïb.




Tags: , , , , ,
Benjamin Jébrak

À propos de Benjamin Jébrak

Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.
Google+