Presse numérique : miLibris s’implante à Montréal


Fanny Bourel - 07/03/2016

L’entreprise française miLibris a choisi Montréal pour installer sa filiale nord-américaine miLibris Solutions.miLibris

L’entreprise miLibris, lancée en 2009, se spécialise en numérisation de la presse pour entre autres aider les industries de la presse et de l’édition à monétiser leurs contenus.

Les logiciels de publication numérique de miLibris doivent permettre de transformer des contenus écrits en version numérique, mais aussi de les accompagner de vidéos, de segments audios ou de liens hypertextes, ainsi que de les rendre disponibles pour divers types d’écrans. « Nous n’intervenons pas dans la chaîne de production du client, explique Mélissa Denis, directrice générale de la filiale nord-américaine de miLibris. Tout est automatisé et passe par une plateforme, et non par un module d’extension ajouté au SGC (système de gestion de contenu) du client. »

miLibris propose des applications mobiles mais aussi des liseuses, disponibles sous deux formats : le format Replica, basé sur le PD, et le format 451. Ce dernier se veut une solution de lecture alternative au feuilletage page par page d’une publication numérique. De son côté, le format 451 déstructure le PDF pour hiérarchiser automatiquement les articles selon leur longueur.

miLibris souligne collaborer déjà avec des médias, dont Le Figaro ou encore L’Express en France, ainsi que The Boston Globe et New York Daily News aux États-Unis. Elle prévoit trouver de nouveaux clients aux États-Unis, au Canada anglophone et au Québec, qui s’ajouteront à la revue Gestion d’HEC Montréal, cliente depuis un an. Rappelons qu’ici, La Presse s’est positionnée sur le créneau de la presse numérique en fondant Nuglif, afin de vendre à d’autres médias son expérience acquise lors du développement de La Presse+.

Dans un avenir proche, des employés responsables de faire de la gestion de projets devraient être recrutés. Mélissa Denis espère qu’une équipe technique sera constituée à Montréal au cours des prochaines années. En attendant, le volet technique sera assuré par l’équipe de Paris.

Lire aussi:

Fin de l’édition papier de La Presse en semaine

Les hebdos indépendants du Québec à l’heure de la mobilité

Québecor Média nourrira un peu plus la bête




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,