Présence de Facebook au Québec : Miser sur la proximité


Jean-François Ferland - 10/07/2013

Le directeur général de Facebook Canada, Jordan Banks, explique les raisons qui motivent l’exploitant de réseau social à établir une présence commerciale à Montréal.Logo de Facebook

Lors d’un entretien accordé à Direction informatique, Jordan Banks a indiqué que plusieurs raisons avaient motivé l’établissement d’un bureau de Facebook pour la desserte du marché publicitaire québécois à Montréal.

En soulignant que dix-huit des trente-cinq millions d’habitants du Canada avaient un compte dans le réseau social et que douze millions d’entre eux s’y connectaient chaque jour, il a noté que le Canada faisait partie des nations les plus branchées à Facebook et que les internautes du Québec représentaient une importante portion de ce groupe d’utilisateurs.

« 82 % des internautes adultes québécois utilisent régulièrement les médias sociaux, ce qui démontre qu’il existe une culture intelligente et branchée au Québec », a souligné M. Banks.

Jordan Banks

Le directeur général de Facebook Canada, Jordan Banks

Le directeur général de Facebook Canada a ajouté que l’entreprise voulait se rapprocher géographiquement des agences et des marques du Québec, en mentionnant que ces dernières, qui incluent le recours à Facebook dans leurs approches de marketing, avaient manifesté haut et fort un tel souhait au cours des douze derniers mois.

« Aussi, nous voulions offrir notre expertise à une plus grande proximité au Québec, ce qui peut être difficile à réaliser à distance au bénéfice de marques nationales », a poursuivi M. Banks.

Lire : Facebook établit une présence au Québec

Interrogé à propos du long délai entre l’établissement d’une présence de Facebook au Canada et l’ouverture d’un bureau au Québec, M. Banks a assuré que le réseau social procurait depuis longtemps du soutien aux agences publicitaires québécoises par le biais de ses équipes qui sont localisées à Toronto, à New York et à Menlo Park, en Californie.

« Avec l’établissement d’un bureau à Montréal, nous voulons rehausser davantage notre soutien aux agences », a-t-il indiqué.

D’ailleurs, le bureau montréalais de Facebook pourra transmettre des informations et des observations à l’entité principale du réseau social afin que des améliorations soient apportées aux produits qui sont offerts par l’entreprise américaine dans la Toile.

Direction locale

En mentionnant que Facebook Canada avait reçu des centaines de curriculum vitae de la part de personnes qui étaient intéressées à participer à l’exploitation d’un bureau au Québec, M. Banks a expliqué que l’entreprise avait retenu la candidature de Sylvain Martel pour occuper les fonctions de « partenaire client pour le Québec » au terme d’un long processus.

« Nous avons choisi Sylvain parce qu’il est originaire du Québec, qu’il est respecté dans le créneau de la direction du marketing et parce qu’il a réalisé avec succès plusieurs mandats qui impliquaient des initiatives dans Facebook », a commenté le dirigeant de Facebook Canada.

M. Banks a souligné qu’un employé qui travaillait pour Facebook à Paris avait été relocalisé à Montréal afin qu’il épaule M. Martel dans ses tâches. M. Banks n’a pas fourni de cible quant au nombre de personnes qui pourraient travailler à terme pour le bureau de Facebook au Québec.

Quant à la façon de contacter ce bureau québécois, M. Banks a précisé que les organisations et les agences publicitaires pouvaient manifester leur intérêt par le biais de la page de Facebook Canada dans le réseau social. Il a ajouté que les requêtes seront redirigées vers M. Martel.

« Sylvain travaille déjà avec une longue liste d’agences majeures au Québec et il a l’intention de bonifier cette liste », a dit M. Banks.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+