Premiers tests pour le partenariat Vidéotron, Ericsson, ÉTS et QI


Dominique Lemoine - 21/06/2017

Un portail en ligne doit être lancé à l’automne pour permettre à des entreprises et à des chercheurs de soumettre des propositions de projets technologiques.

Maison connectée, Internet des objets

Image : Getty

Dans un communiqué conjoint, les quatre partenaires affirment que leurs équipes ont collaboré jusqu’à maintenant à « implanter des infrastructures qui serviront de plateforme de base pour la création de projets et d’applications technologiques », de manière à pouvoir accueillir d’autres collaborateurs.

Les propositions soumises par l’entremise de ce portail en ligne devraient être « évaluées par un comité de sélection », ajoutent les partenaires. Le rôle du Quartier de l’Innovation (QI) serait notamment de faciliter et de coordonner la participation de collaborateurs du milieu de la technologie.

Des tests d’applications liées au partenariat auraient aussi été lancés dans le périmètre du Quartier de l’Innovation, que les partenaires considèrent comme étant un « laboratoire à ciel ouvert », puisqu’il permet de réaliser des tests d’applications « sur le terrain et dans des conditions réelles ».

Les tests de projets déployés incluent notamment un projet d’installation d’un réseau Wi-Fi auto-organisé de points d’accès Wi-Fi connectés entre eux par infonuagique. Ce projet est mené par Vidéotron et XCellAir, une entreprise de San Diego ayant des bureaux à New York et Montréal.

Un deuxième projet vise le déploiement de dispositifs de « pico-cellules » conçus par Ericsson et déployés par Vidéotron. Il s’agirait d’une « petite station cellulaire LTE qui couvre une zone limitée, par exemple l’intérieur des édifices ou les sous-sols », de manière à produire « une connectivité en continu ».

Les résidences étudiantes de l’École de technologie supérieure (ÉTS) serviraient aussi à tester ces technologies. « Les étudiants vivront l’expérience de la maison connectée dans laquelle la gestion de tout l’environnement s’appuiera sur l’analyse des données produites par des objets présents dans leur environnement », ajoutent les partenaires. L’analyse des données serait effectuée grâce à une plateforme de stockage infonuagique nommée ApploT et fournie par Ericsson.

Lire aussi :

Vie connectée : un labo à ciel ouvert pour Vidéotron et l’ÉTS

Ericsson ouvre son centre de TIC à Vaudreuil-Dorion

Chaire en intelligence artificielle à l’ÉTS




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+