Prédictions 2011 de Deloitte: La réseautique sans fil à l’avant-plan


Jean-François Ferland - 20/01/2011

Deloitte Canada prévoit le recours aux points d’accès Wi-Fi par les opérateurs de téléphonie pour désengorger leurs réseaux, et par les commerçants pour faciliter le magasinage comparatif. Toutefois, les opérateurs canadiens seront peu pressés d’adopter la technologie 4G.

Dans ses prédictions canadiennes pour les secteurs des technologies, des médias et des télécommunications pour 2011, la firme de services-conseils Deloitte Canada estime que les fournisseurs de services mobiles de télécommunications inciteront les utilisateurs à recourir aux réseaux sans fil Wi-Fi plutôt qu’aux réseaux cellulaires pour les téléchargements à forte teneur en kilooctets. En clair, les fournisseurs voudront prévenir l’engorgement de leurs réseaux mobiles.

Lors d’une présentation des prévisions à Montréal, Duncan Stewart, le responsable de la recherche pour le secteur des technologies, des médias et des télécommunications chez Deloitte Canada, a souligné que le volume de données téléchargées par des appareils mobiles par le biais de réseaux publics Wi-Fi augmentera de 25 % à 50 % plus rapidement que le volume des données acheminé sur les réseaux cellulaires en 2011.

Les prédictions canadiennes pour 2001 de Deloitte

1. Téléphones intelligents et tablettes : plus de la moitié des ordinateurs n’en sont plus
2. Les tablettes en entreprise : plus qu’un simple jouet
3. Diversité des systèmes d’exploitation : aucune norme ne s’impose pour les téléphones intelligents ou les tablettes
4. La publicité par les réseaux sociaux : où se situe la limite?
5. Le statut de « super média » associé à la télévision s’accentue
6. Prolifération des ENP : la pub de 30 secondes toujours en vie!
7. Qui décide? La lutte pour les cotes d’écoute
8. Le Wi-Fi dans un magasin près de chez vous : le magasinage comparatif en ligne
9. La technologie 4G bon marché : de nombreux exploitants opteront-ils plutôt pour la technologie 3.5G?
10. La technologie Wi-Fi s’ajoute à la bande passante cellulaire pour les « données en mouvement »

Dans un document explicatif, Deloitte Canada estime que la bande passante des réseaux cellulaires servira alors à des utilisations précises qui bénéficieront des avantages offerts par ce type de réseau en termes de couverture, de mobilité et de sécurité intégrée… ce qui justifiera les tarifs élevés d’utilisation.

« Selon [l’équipementier] Cisco, le trafic de données sur les réseaux mobiles à l’échelle mondiale équivaudra à deux millions de téraoctets en 2014, dont 66 % sera constitué de contenu vidéo. Les opérateurs en télécoms nous pousseront vers les points d’accès Wi-Fi », a affirmé Duncan Stewart.

Le Wi-Fi en magasin, un avantage commercial?

Une autre prédiction de Deloitte Canada consiste en l’établissement de points d’accès Wi-FI dans les commerces pour faciliter le magasinage comparatif par les clients. Selon Duncan Stewart, cette approche inciterait davantage les consommateurs à faire leurs achats sur place.

« Ne laissons pas les consommateurs sortir du magasin!, a-t-il déclaré. En ajoutant le Wi-Fi, oui les gens feront des comparaisons, mais ils en auraient fait de toute façon en retournant à la maison. Avec le Wi-Fi, ils verront que les prix ne sont pas si différents ailleurs. Les gens ne se déplaceront pas pour sauver 5 ou 10 dollars et ne voudront pas attendre la livraison d’une commande en ligne. »

« Surtout, les commerçants verront où les gens magasinent en ligne – en raison de l’acceptation des conditions d’utilisations par les consommateurs – et ils pourront offrir des rabais instantanés aux clients sur leurs appareils mobiles. Il y aura violation de ma vie privée, mais j’aurai un rabais de 50 dollars! », a ajouté M. Stewart, ce qui fait rire l’auditoire. Il souligne aussitôt que le respect de la vie privée constituera « un enjeu sérieux ».

Pas de presse pour le 4G

Une autre prédiction de Deloitte Canada cible l’adoption de la technologie 4G en sol canadien… ou plutôt le peu d’empressement qu’auront les opérateurs à y recourir en 2011.

Dans son résumé des prédictions, Deloitte Canada évoque la capacité restante à exploiter par les fournisseurs de services mobiles sur les réseaux 3G actuels, mais aussi l’amélioration modérée en matière de vitesse et de fonctions du LTE par rapport au 3G.

« Les vitesses théoriques ne sont pas les vitesses qu’on obtient dans la vie de tous les jours. Ainsi, le 4G n’offre pas d’avantage significatif. Mais c’est différent pour le fournisseur, puisque plus d’utilisateurs se partagent mieux une capacité du réseau. Aux États-Unis, où il y a une congestion des réseaux, le 4G sera populaire, mais au Canada, tout comme au Royaume-Uni et en France, les technologies 3G seront privilégiées », a expliqué M. Stewart.

À lire aussi : Prédictions 2011 de Deloitte : La tablette numérique et le téléphone évolué déclasseront le PC

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+