Plus de publicité en ligne que dans les médias écrits


Denis Lalonde - 22/12/2010

La publicité en ligne dépassera pour la première fois celle sur les médias écrits en 2010 aux États-Unis, selon le cabinet d’études américain eMarketer.

eMarketer soutient en effet que les annonceurs du pays ont investi 25,8 milliards de dollars américains* dans la publicité en ligne cette année, ce qui représente une progression de 13,9 % rapport aux 22,7 milliards de dollars dépensés en 2009.

Pendant ce temps, la publicité dans les médias écrits s’est repliée de 6,6 % à 25,7 milliards de dollars cette année, comparativement à 27,6 milliards de dollars l’an dernier. Les chiffres des médias écrits regroupent les publicités des publications imprimées et des sites Internet associés.

eMarketer évalue que 11,7 % des revenus publicitaires des médias écrits proviendront de leurs sites Internet cette année et prévoit que cette proportion grimpera à 13 % en 2011.

Un écart appelé à se creuser

L’écart entre la publicité en ligne et devrait se creuser en 2011, puisque eMarketer s’attend à ce que la publicité en ligne connaisse un bond de 10,5% à 28,5 milliards de dollars.

Du côté des médias écrits, la publicité imprimée et en ligne devrait décliner de 4,3 % pour se chiffrer à 24,6 milliards de dollars.

* Tous les montants sont en dollars américains.




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW