Plus d’appareils connectés que de téléphones cellulaires dès 2018


Fanny Bourel - 01/06/2016

Selon la dernière édition du rapport sur le secteur mobile publié par Ericsson, le nombre d’objets connectés devrait dépasser celui des téléphones mobiles d’ici 2018.Logo d'Ericsson

16 milliards d’appareils reliés devraient se joindre à l’Internet des objets d’ici 2021, dont trois milliards en Amérique du Nord.

Une croissance nourrie par la baisse des prix des objets connectés mais aussi par le développement des réseaux 5G. « À partir de 2020, la mise en œuvre commerciale des réseaux 5G offrira d’autres possibilités qui sont critiques pour l’Internet des objets telles le tranchage de réseaux et la capacité de relier de façon exponentielle plus d’appareils qu’il n’est possible de nos jours », a indiqué, dans un communiqué, Rima Qureshi, première vice-présidente et cheffe de la direction Stratégies chez Ericsson.

Autre tendance mise en lumière par ce rapport : l’explosion du visionnement de vidéos sur téléphones intelligents chez les adolescents. L’utilisation de données cellulaires à cette fin a augmenté de 127% en seulement 15 mois, entre 2014 et 2015. Entre 2011 et 2015, les jeunes ont consacré moitié de moins de temps à regarder du contenu sur un écran de télévision et 85% plus de temps sur un téléphone intelligent.

Au Canada, près de la moitié des utilisateurs (48%) regardent au moins une fois par semaine ou plus une émission ou un film entier sur leur téléphone intelligent.

Résultat, la consommation moyenne mensuelle de données est appelée à augmenter. De 3,8 GB par mois l’an dernier, elle devrait grimper à 22 GB en 2021 en Amérique du Nord.

Lire aussi :
Internet des objets : un fossé entre les entreprises?

Routeur 5G : Collaboration Cisco, Ericsson et Intel

Renseignements personnels : les appareils médicaux connectés dans le viseur




Tags: , , , , , ,