Piratage : Spotify touché et l’appel aux géants du web


Fanny Bourel - 25/05/2017

Un groupe de pirates informatiques, baptisé Leak Boat, a publié sur internet les identifiants et les mots de passe de plus de 6 400 utilisateurs du service de musique en ligne Spotify.

Dans un communiqué, l’entreprise suédoise a nié avoir été victime d’une fuite de ses données liée à une faille de sécurité.

D’après International Business Times, les pirates auraient établi ces combinaisons identifiants-mots de passe en recoupant des données provenant de vols auprès d’autres services.

En parallèle, l’ancien patron de la NSA, l’agence américaine de sécurité, a appelé à une plus grande implication du secteur privé pour lutter contre les cyberattaques.

Lors d’une conférence donnée à Boston, le général à la retraite Michael Hayden, qui a également dirigé la CIA, a estimé que les Google, Facebook et Apple de ce monde pourraient plus rapidement parer à ces menaces que le gouvernement.

« Nous avons besoin de votre génie afin d’être en sécurité dans le cyberespace », a-t-il déclaré, selon Computerworld.

La semaine dernière, c’est Microsoft qui mettait en cause la NSA sur son blogue. Cette dernière aurait conservé des informations sur des failles de sécurité et les documents les répertoriant auraient été volés, permettant ainsi au rançongiciel WannaCry d’infecter des centaines de milliers d’ordinateurs dans le monde.

Lire aussi :

Cyberattaque : réaction de Microsoft à WannaCry

Fuite de données chez Spotify

Rançongiciel : une cyberattaque mondiale




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,