Perte nette annuelle considérable chez BlackBerry


Jean-François Ferland - 28/03/2014

BlackBerry rapporte des revenus de 6,8 milliards de dollars américains pour son année financière 2014.Logo de BlackBerry

Le fournisseur canadien d’appareils et de services de télécommunications mobiles BlackBerry fait état de revenus annuels qui sont inférieurs de 38,5 % aux revenus de 11,07 milliards de dollars américains qui avaient été rapportés par l’entreprise pour son année financière 2013.

Le coût des ventes pour l’année financière 2014 de BlackBerry est de 6,8 milliards de dollars américains, alors qu’il était de 7,6 milliards de dollars américains au terme de l’année financière précédente de l’entreprise.

Ainsi, BlackBerry rapporte une perte brute annuelle de 43 millions de dollars américains, alors que l’entreprise avait obtenu une marge brute de 3,4 milliards de dollars au terme de son année financière 2013.

Les dépenses de 2,1 milliards de dollars américains qui ont trait aux activités de vente, de marketing et d’administration et les dépenses de 1,2 milliard de dollars américains qui sont liées aux activités de recherche et développement de BlackBerry durant son année financière 2014 sont inférieures d’année en année.

BlackBerry rapporte une perte d’exploitation de 7,1 milliards de dollars américains et un recouvrement d’impôts de 1,3 milliard de dollars.

BlackBerry comptabilise une perte nette annuelle de 5,87 milliards de dollars américains. Cette perte nette annuelle est neuf fois supérieure à la perte nette de 628 millions de dollars qui avait été constatée par l’entreprise pour son année financière 2013.

Diminution de la perte nette trimestrielle

Pour le quatrième trimestre de son année financière 2014, BlackBerry rapporte des revenus de 976 millions de dollars américains. Ces revenus sont inférieurs de 18,2 % aux revenus de 1,19 milliard de dollars américains qui avaient été produits lors du dernier trimestre de l’année financière 2013 de l’entreprise.

Parmi les revenus annuels qui sont rapportés par BlackBerry, 56 % sont attribuables à la prestation de services, 37 % à la vente de matériel et 7 % à la vente de logiciels et à d’autres sources de revenus.

Également, 42,2 % des revenus trimestriels de BlackBerry sont attribuables aux activités commerciales de l’entreprise en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, 30,4 % aux activités en Amérique du Nord, 14,4 % aux activités en Asie-Pacifique et 13 % aux activités en Amérique latine.

Toutefois, BlackBerry rapporte une perte nette trimestrielle de 423 millions de dollars américains, soit moins du dixième de la perte nette de 4,4 milliards de dollars américains qui avait été constatée par l’entreprise pour la période équivalente de son année financière précédente.

« Je suis très satisfait de nos progrès et réalisations lors de notre quatrième trimestre financier en rapport à la stratégie que nous avons établie il y a trois mois. […] BlackBerry repose sur des assises financières plus solides sur le chemin du retour à la croissance et à la profitabilité », a indiqué John Chen, le chef de la direction et président exécutif du conseil d’administration de BlackBerry.

À lire aussi : Bilan d’une année financière mouvementée chez BlackBerry




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+