Permis de travail : traitement accéléré pour attirer des compétences


Fanny Bourel - 13/03/2017

Travailleuse, travailleur, travail, emploi, TI

Image : Getty

Le gouvernement fédéral a dévoilé, jeudi dernier, une stratégie en matière de compétences qui proviennent de l’international pour le Canada.

Ce plan, qui doit être lancé le 12 juin prochain, viserait à faciliter le recrutement par les entreprises du Canada de travailleurs internationaux hautement spécialisés.

Le traitement des visas et des permis de travail pour ces travailleurs ne devrait pas excéder deux semaines. Une exemption de permis de travail serait instaurée pour les missions de moins de 30 jours par année.

En échange, le gouvernement s’attendrait à ce que les entreprises concernées s’engagent à augmenter leurs investissements, à assurer le transfert des connaissances et à créer des emplois au Canada.

Grâce à cette stratégie, le gouvernement fédéral affirme souhaiter aider les entreprises du Canada à remédier à un besoin de main-d’œuvre et leur fournir des moyens d’innover pour croître.

Une consultation serait en cours avec des experts du marché du travail et des parties prenantes pour établir la liste des professions admissibles.

Le Conseil des technologies et des communications aurait estimé à 182 000 le nombre de postes en TI à combler d’ici 2019, dont près de 50 000 au Québec.

Lire aussi :

Décret de Trump : l’industrie canadienne des TI se mobilise

Botler : l’intelligence artificielle au service des immigrants

Portrait de la diplomation en TI des immigrants et non-immigrants au Québec




Tags: , , , , , , , , ,