Nuage : des entreprises canadiennes mal préparées


Fanny Bourel - 01/11/2016

Des dirigeants canadiens sont conscients que l’avenir des entreprises passe par le nuage mais ils ne sont pas encore prêts à faire face à cette réalité, selon un sondage de Microsoft Canada.Illustration du concept d'informatique en nuage

Pour 71 % des 700 leaders du monde des affaires canadien interrogés, mettre en place une stratégie infonuagique constituerait l’un des cinq objectifs prioritaires mais seulement le cinquième d’entre eux se sent mûr pour affronter un piratage ou une fuite des données.

Un peu plus de la moitié d’entre eux (58 %) sont surtout préoccupés par la sécurité concernant la migration vers le nuage.

« Les gens semblent avoir une vision naïve du nuage, perçu comme une simple solution de remplacement à l’hébergement de données sur place, a indiqué Takeshi Numoto, vice-président principal de Microsoft. Mais, le nuage c’est pas juste un nouvel endroit où stocker les données. Il s’agit d’une nouvelle étape qui change la donne pour les entreprises car cela leur permet de faire des choses uniquement possibles grâce à l’infonuagique. »

La frilosité des dirigeants d’entreprises canadiens à l’égard de l’infonuagique pourrait s’expliquer par l’importance, à leurs yeux, de l’hébergement des données au Canada. En effet, 85 % d’entre eux veulent que leurs données restent au Canada.

Lire aussi :

Microsoft Azure accessible pour certains clients au Québec

Baromètre AQT 2016 : l’infonuagique fait sa place au Québec

Croissance des dépenses en infrastructures TI infonuagiques




Tags: , , , , , , , ,