Nouveau dirigeant et embauches chez EA Montréal


Denis Lalonde - 09/05/2011

Electronic Arts Montréal présente son nouveau directeur de l’exploitation, Jason Vantomme, alors que l’entreprise annonce son intention de procéder à plus d’une centaine d’embauches au cours des prochains mois.

EA Montréal, qui compte déjà 700 employés au sein de ses studios Visceral Games, EA Mobile, Bioware et Playfish, pourrait donc dépasser la barre des 800 personnes dans un avenir rapproché.

Jason Vantomme dirigera également Visceral Games, dont le mandat est de développer des jeux d’action. L’équipe montréalaise de Visceral Games s’est fait connaître entre autres grâce à la franchise Army of Two.

« Je ne suis pas le remplaçant d’Alain Tascan (qui était vice-président et directeur-général d’EA Montréal jusqu’à son départ en octobre dernier). Mon rôle, en tant que COO, est de m’assurer que le studio opère correctement. Je vais travailler à bâtir les équipes et leurs plans d’affaires. Par la suite, j’aiderai les équipes à mettre leurs plans à exécution de la manière la plus efficace possible », explique M. Vantomme, arrivé en poste au début du mois de mai.

Les dirigeants des quatre studios d’EA à Montréal (Visceral Games, Bioware, EA Mobile et Playfish) ont à présent la responsabilité de leurs équipes respectives.

Arrivé chez EA Sports en 2005

Originaire de la Saskatchewan, M. Vantomme est arrivé chez EA en 2005 du côté d’EA Sports, où il a d’abord occupé le rôle de directeur principal du développement pour les titres FIFA’10, FIFA ’09 et UEFA Euro 2008. Il est par la suite devenu le directeur de l’équipe de développement chargée de la surveillance opérationnelle des franchises FIFA et FIFA Ultimate pour les jeux de consoles, poste qu’il a occupé jusqu’à son arrivée à Montréal.

Avant de se joindre à EA, Jason Vantomme était vice-président, Ingénierie, chez Cymfony, une entreprise qui offre des services d’analytique. Il a également travaillé chez Northern Light Technology, Cognitive Arts, BBN Systems and Technologies et à l’Institute for the learning Sciences de l’Université Northwestern.

Montréal ne lui est pas étrangère, puisqu’il a déjà étudié à l’Université McGill, où il a décroché un baccalauréat en musique et une maîtrise en technologie musicale.

Plus de cent postes disponibles

Au total, les quatre studios recherchent plus d’une centaine de candidats dans toutes les disciplines nécessaires à la production de jeux vidéo, notamment des programmeurs, des modeleurs d’environnements des testeurs et des artistes, de même que des spécialistes de l’assurance-qualité, de la gestion ou des ressources humaines.

Les studios recherchent avant tout des candidats intermédiaires ou avancés, mais assure qu’elle n’est pas fermée à l’embauche d’étudiants fraîchement diplômés.

« Il est possible pour certains étudiants de démarrer leur carrière chez EA. Je pense entre autres à des ingénieurs sont arrivés chez EA grâce à un programme COOP et qui ont été embauchés après leur graduation », explique Jason Vantomme.

Les programmes COOP permettent à des étudiants de suivre des stages rémunérés en entreprise dans le cadre de leurs études universitaires.

M. Vantomme estime que pour combler tous les postes disponibles, les studios doivent avant tout offrir aux travailleurs des produits sur lesquels ils seront fiers de travailler. Il soutient qu’EA Montréal possède une offre polyvalente avec des possibilités du côté des jeux d’action (Visceral), mobiles (EA Mobile et Playfish), sociaux (Playfish) ou qui reposent sur une histoire très forte (Bioware).




Tags: , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW