Noms de domaine .CA : Début des caractères français au Canada


Jean-François Ferland - 14/01/2013

L’ACEI annonce le début de la prise en charge des caractères français pour les noms de domaine .CA par les registraires.Logo de l'ACEI

L’Association canadienne pour les enregistrements Internet, un organisme sans but lucratif qui gère ne domaine Internet .CA qui est en vigueur au Canada, indique que les registraires peuvent dorénavant enregistrer des noms de domaine qui contiennent les caractères accentués en français â, à, ç, é, ë, ê, è, î, ï, ô, œ, ù, û et ü. Également, les caractères français æ et ÿ, qui sont moins souvent utilisés au quotidien, pourront être inclus dans des adresses URL de type .CA.

Cette mesure, qui permet à une organisation d’utiliser une adresse URL qui est fidèle à sa marque de commerce en français, comporte une disposition à propos des variantes graphiques d’un nom de domaine. Ainsi, toutes les graphies possibles d’un nom de domaine seront regroupées dans un « lot administratif » qui ne sera accessible qu’au propriétaire légitime dudit nom de domaine. Le propriétaire de nom de domaine pourra choisir de procéder à l’enregistrement de quelques-unes des variantes, moyennant des frais, tandis que les autres seront inactives.

Par exemple, le nom de domaine maïs.ca pourra être activé par le propriétaire de mais.ca , mais la variante màîs.ca , si elle est inutilisée, ne pourra pas être activée par une autre personne physique ou morale.

La mesure vise à prévenir l’usurpation d’identité et le détournement de site Web par des personnes mal intentionnées.

De septembre à décembre 2011, l’ACEI avait amorcé une consultation publique sur le projet de lancement des noms de domaine internationalisés au Canada. Après avoir reçu une cinquantaine de mémoires et plus de 300 commentaires, l’organisme avait réalisé une deuxième consultation publique en janvier et février 2012.

Ajustements chez les registraires

Dans le site Web de l’ACEI, un module permet de vérifier si un nom de domaine .CA est disponible. L’essai dans ce module d’un nom domaine inactif, mais accentué, a mené à l’affichage d’un avis de disponibilité à des fins d’enregistrement. Des liens vers des registraires, choisis au hasard, étaient affichés dans ce module.

Or, des essais dans les moteurs de recherche de plusieurs registraires n’ont pas permis d’obtenir de réponse positive pour un nom de domaine à caractère accentué, alors qu’on affichait la disponibilité du nom de domaine, mais tronqué de ses lettres accentuées.

Une porte-parole de l’Association canadienne pour les enregistrements Internet a indiqué que tous les registraires de noms de domaine .CA étaient capables d’offrir l’enregistrement d’un nom de domaine aux lettres accentuées, mais que plusieurs n’avaient pas eu le temps de modifier le moteur de recherche dans leur site Web.

Le soutien des caractères accentués dans les noms de domaine .CA est le deuxième changement en importance en moins d’un an qui soit susceptible d’affecter les pratiques commerciales en ligne des organisations canadiennes qui détiennent des noms de domaine. Depuis près d’un an,l’organisme Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) offre l’inscription de nouveaux domaines génériques dont le suffixe est doté de plus de quatre lettres, comme .pizza ou .tremblay.

À lire aussi:
25 ans de sites Internet .CA
Deux millions de sites Internet .CA

 




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+