Nokia supprime 10 000 emplois de plus


Denis Lalonde - 14/06/2012

Le fabricant de téléphones mobiles finlandais Nokia annonce des suppressions supplémentaires de 10 000 emplois d’ici la fin de 2013, ce qui devrait permettre à la société d’économiser 1,6 milliard d’euros, soit environ 2,07 milliards de dollars canadiens.

La société soutient que les suppressions d’emplois allaient se traduire par une charge de restructuration de 1 milliard d’euros (1,29 milliard de dollars canadiens).

Avec cet ajout, Nokia a annoncé la suppression de 40 000 emplois depuis la nomination du président et chef de la direction Stephen Elop en septembre 2010, selon le site Internet financier américain MarketWatch.

Grâce à ces coupures, la direction de Nokia espère être en mesure d’améliorer son modèle d’affaires et de relancer une croissance rentable de ses activités.

L’entreprise prévoit notamment supprimer certains projets de recherche et développement (R-D), ce qui entraînera la fermeture de ses usines à Burnaby, en Ontario, de même qu’à Ulm, en Allemagne. L’usine de fabrication de Salo, en Finlande, fermera également ses portes, alors que le centre de R-D situé dans la municipalité demeurera ouvert.

La société étudie aussi la possibilité de vendre certains actifs qui ne sont pas liés directement à ses activités principales. Nokia a d’ailleurs annoncé que sa division de téléphones de luxe Vertu allait être vendue au fonds d’investissements par capitaux propres EQT VI.

Nokia conservera une participation de 10 % dans Vertu.

Les détails financiers de la transaction, qui devrait être conclue d’ici la fin de 2012, n’ont pas été révélés.

Stratégie d’investissement

Une fois la restructuration finalisée, Nokia prévoit investir agressivement dans les téléphones intelligents Lumia, dans les services de géolocalisation, et dans l’amélioration de la compétitivité et de la profitabilité de ses applications d’affaires pour les téléphones intelligents.

Depuis l’arrivée de Stephen Elop, Nokia a notamment choisi d’abandonner son système d’exploitation Symbian, utilisé dans les téléphones intelligents de la société, privilégiant Windows Phone, conçu par Microsoft.

Selon des chiffres de la société IDC, Nokia a vu ses livraisons de téléphones intelligents reculer de 50,8 % au premier trimestre. La société a procédé à la livraison de 11,9 millions d’appareils, comparativement à 24,2 millions durant la période correspondante en 2011.

(1 euro = 1,2936 dollar canadien)

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici




Tags: , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW