Navette électrique terrestre : un projet collaboratif lancé au Québec


Fanny Bourel - 14/06/2017

Mettre au point une navette électrique autonome adaptée aux conditions hivernales d’ici est l’objectif d’une association qui vient de voir le jour entre l’organisme FPInnovations, l’entreprise sherbrookoise Motrec International, Technoparc Montréal, le groupe ABB et Ericsson Canada.véhicule électrique, navette

L’institut de recherche et développement FPInnovations, qui possède notamment des laboratoires de recherche à Québec et à Montréal, réunit donc autour de ce projet le fabricant de véhicules industriels électriques Motrec International, le groupe spécialisé en automatisation ABB et l’entreprise de télécommunications Ericsson.

Ensemble, ils prévoient concevoir, produire et commercialiser une navette, qui intégrerait des systèmes de vision, de reconnaissance des objets, d’intelligence artificielle, de gestion automatique des batteries, ainsi que de télécommunications de véhicule à véhicule, de véhicule à usagers et de véhicule à infrastructures.

Il est anticipé qu’une première série de navettes puisse être implantée au Technoparc de Montréal, puis être ajoutée au réseau de transport en commun.

Selon ABB, ce projet « s’inscrit bien dans sa décision, annoncée plus tôt cette année à Davos, d’installer son centre nord-américain en mobilité électrique au Technoparc Montréal », a indiqué, par communiqué, Nathalie Pilon, présidente et directrice générale chez ABB Canada.

Lire aussi :

ABB regroupe ses établissements de Montréal sous un seul toit

Une navette autonome et électrique sera testée à Montréal

Ericsson ouvre son centre de TIC à Vaudreuil-Dorion




Tags: , , , , , , , , , , ,