Motion Engine obtient 1,15 M$ en financement


Jean-François Ferland - 20/01/2014

Motion Engine reçoit du financement de la part d’investisseurs et d’un fonds de commercialisation pour le développement de capteurs de mouvement.Logo de Motion Engine

Motion Engine, une entreprise montréalaise qui conçoit et commercialise des capteurs inertiels et des applications de détection de mouvement, a obtenu un million de dollars de la part d’investisseurs du Canada, des États-Unis et de l’Asie. Cette somme servira au financement du développement d’une technologie brevetée qui servira à établir des systèmes de capteurs de mouvement de nouvelle génération.

Également, Motion Engine a obtenu une aide financière de 150 000 dollars de la part d’un fonds de soutien à la commercialisation du Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI), une entitée de Bromont qui œuvre au développement de l’industrie de la microélectronique au Québec et ailleurs au Canada. Cette aide financière a été octroyée par le biais du Programme des Centres d’excellence en commercialisation et en recherche (CECR) du gouvernement du Canada, dont fait partie le C2MI.

Établissement au Québec

Il y a quelques jours, l’entreprise Motion Engine, a annoncé publiquement qu’elle s’établissait « dans le Grand Montréal » dans le cadre de ses activités commerciales, à l’intention des marchés de l’Amérique du Nord et à l’international.

Notamment, Motion Engine compte développer des systèmes pour des appareils électroniques portables, comme des capteurs d’activité et de mouvement, pour diverses applications dans des domaines comme l’automobile et les soins de santé. Également, l’entreprise prévoit développer des microsystèmes électromécaniques et des capteurs de mouvement pour les appareils mobiles et les technologies portables (wearable technologies en anglais).

L’Américain Louis Ross, qui est le fondateur, président et chef de la direction de Motion Engine, a indiqué que l’établissement de son entreprise dans la région de la métropole québécoise était motivé par la présence de joueurs importants dans des secteurs d’activité à pertinence commerciale, comme ceux de la santé, du sport, de la mise en forme et du jeu vidéo, ainsi que par la qualité de la main-d’œuvre potentielle.

Motion Engine a indiqué à Direction informatique qu’elle prévoyait investir jusqu’à 5 millions de dollars dans ses unités d’exploitation au Canada au cours des deux ou trois prochaines années. Également, l’entreprise, qui compte cinq employés pour l’instant, souhaite recruter jusqu’à 20 employés d’ici la fin de l’année prochaine.

L’organisme de promotion Montréal international a participé aux démarches visant à inciter Motion Engine à s’établir dans la région de Montréal.

Motion Engine, qui a confirmé son établissement au Québec il y a quelques jours, a obtenu son certificat de constitution de compagnie en décembre 2012, selon la base de données du Registraire des entreprises du gouvernement du Québec.

Les bureaux de Motion Engine sont localisés au Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal (CEIM).




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+