Montres intelligentes et bracelets numériques : un marché en phase d’évolution


Jean-François Ferland - 25/09/2014

Selon Gartner, 40 % des dispositifs technologiques qui seront portés au poignet en 2016 seront des montres intelligentes. [Mise à jour].

(Image : Thinkstock)

(Image : Thinkstock)

La firme américaine de recherche et d’analyste Gartner prévoit que la montre intelligente et le bracelet numérique feront l’objet d’un gain de popularité auprès des consommateurs au cours des prochaines années.

Notamment, Gartner souligne que neuf des dix principaux fabricants de téléphones intelligents ont fait leur entrée dans le marché des dispositifs que l’on porte au poignet ou s’apprêtent à commercialiser un premier produit en 2015. En 2013, seulement deux fabricants avaient investi ce créneau.

[Mise à jour] Ainsi, Gartner s’attend à ce que les montres numériques constituent 40 % de l’ensemble des appareils technologiques qui seront portés au poignet dans deux ans. Ces appareils technologiques incluent les montres intelligentes, les bracelets numériques liés à l’activité physique, les montres de sport qui sont connectées et les bracelets médicaux numériques.

Selon une porte-parole de Gartner, les ventes de montres intelligentes représenteront 5 % des ventes de montres en 2016. Environ 1,2 milliard de montres sont vendues chaque année dans le monde entier.

D’autre part, Gartner estime que des montres intelligentes, fondées sur le système d’exploitation Android Wear, seront commercialisées à un prix moyen de 30 dollars américains aussi tôt qu’en 2015.

La firme de recherche et d’analyse fonde cette affirmation sur les coûts qui sont moins élevés au sein de l’écosystème de la chaîne d’approvisionnement des fabricants de matériel d’origine et des fournisseurs de concept d’origine en Chine, qui joindront les joueurs réputés dans le marché. Gartner d’attend à ce que ces fabricants et ces fournisseurs chinois préconisent dans le marché de la montre intelligente la même approche commerciale que celle qui est appliquée dans les marchés du téléphone intelligent et de la tablette numérique.

Enjeux d’autonomie

Toutefois, Gartner souligne que les fabricants de montres intelligentes et de bracelets numériques doivent traiter certains enjeux qui peuvent nuire à l’adoption en masse de ces dispositifs.

Selon la firme, l’utilisation d’une montre numérique ou d’un bracelet numérique entraîne présentement une diminution importante de l’autonomie du téléphone intelligent avec lequel une liaison est établie. Ainsi, l’autonomie d’un téléphone intelligent pourrait êtr réduite de deux à huit heures lorsqu’un tel dispositif est utilisé.

D’autre part, Gartner indique que l’autonomie des dispositifs qui se portent au poignet atteint présentement de cinq à six jours. Or, la firme estime que cette plage d’autonomie pourrait être perçue comme un fardeau par les consommateurs qui possèdent plusieurs appareils électroniques rechargeables.

Selon Gartner, l’utilisation d’une pile qui offrira une autonomie de plusieurs mois sera une caractéristique prisée par les consommateurs qui souhaiteront se procurer une montre intelligente ou un bracelet numérique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+