Millenium Micro vise le marché des contrats nationaux


Dominique Lemoine - 05/10/2017

Millenium Micro aurait travaillé durant l’année 2017 sur un programme de développement des marchés nationaux.

Millenium Micro, congrès annuel 2017

Photo : Millenium Micro

Groupe Millenium Micro, dont le siège social est situé à Brossard au Québec, est un regroupement de 261 affiliés revendeurs de produits et services d’informatique et communication répartis au Canada dans 301 points de vente. Son congrès annuel avait lieu du 28 au 30 septembre à Laval.

« Nous avons mis en place des structures à l’interne pour permettre à nos revendeurs d’aller chercher des contrats de services à travers le Canada. Nous avons établi certains critères qui font en sorte qu’aujourd’hui nous sommes capables d’attaquer le marché et de desservir toutes formes de bannières ou d’organismes qui ont plusieurs succursales », a expliqué Carl Paquin, qui est le président du Groupe Millenium Micro.

Selon lui, un objectif de l’organisation serait d’avoir au moins une centaine de revendeurs de services qui auraient le niveau de compétences requis, après avoir obtenu des certifications, pour se déployer et desservir des territoires plus grands. De plus, des structures internes du regroupement auraient été mises en place pour soutenir les efforts individuels des revendeurs.

« Un affilié de la région de Timmins en Ontario peut dire : « j’ai un client qui a huit succursales, mais moi je suis tout seul, les gars pouvez-vous m’aider? », nous pouvons le faire maintenant. Avant cet affilié était obligé d’appeler cinq personnes prises à gauche et à droite, ce qui causait tellement de problèmes que cet affilié pouvait choisir de laisser tomber le contrat. Maintenant il peut communiquer avec le siège social et nous mettons la machine en place », a précisé Carl Paquin.

Selon le vice-président Marco Michaud, le siège social peut lui aussi aller chercher des opportunités d’affaires. « Les manufacturiers avec lesquels nous avons des partenariats peuvent être intéressés d’utiliser notre réseau. Nous avons des contacts qui permettent d’aller chercher des opportunités », dit-il.

Par exemple, Millenium Micro et un de ses affiliés auraient été mandatés l’été dernier, dans le cadre d’un projet pilote avec Loto-Québec en tant que commanditaire, pour déployer le réseau sans fil d’un festival à Lévis au Québec et amplifier le signal cellulaire disponible sur place, ce qui pourrait se traduire en 2018 par des mandats dans d’autres festivals estivaux au Québec.

Lire aussi :

Groupe Millenium Micro : s’adapter au présent et préparer l’avenir

Groupe Millenium Micro : la force du regroupement

La pertinence du congrès annuel pour Groupe Millenium Micro




Tags: , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+