McGill : création d’une association des femmes en informatique


Fanny Bourel - 30/01/2017

Des étudiantes de l’Université McGill ont récemment fondé la première association des femmes en informatique de l’Université McGill (McWiCS).Des femmes qui travaillent dans l'industrie des TI

Officiellement lancée le 12 janvier dernier à la Maison Notman, cette organisation vise à rassembler une communauté ouverte, diverse et inclusive de passionnés de technologies, qu’ils soient hommes ou femmes, afin d’encourager et de soutenir les femmes se destinant à l’informatique. L’objectif est également de promouvoir le développement technique et professionnel des femmes.

Pour y parvenir, McWiCS propose un programme de parrainage entre les étudiantes confirmées et les nouvelles inscrites en informatique ou celles qui étudient dans d’autres domaines.

L’association offre également un programme de mentorat entre des étudiantes et des femmes qui travaillent dans le secteur des TI. Le mentorat est également la voie choisie par l’Association québécoise des technologies (AQT) pour tenter de faire progresser les femmes au sein des entreprises en TI.

Il y a un an, un rapport de Deloitte pointait la lente féminisation des emplois dans le secteur canadien des TI et le fait que les femmes ne représentent que le quart des étudiants en informatique au Canada.

Pour faciliter l’insertion professionnelle des futures diplômées en informatique, McWiCS organise des évènements comme des déjeuners à Montréal au sein d’entreprises technologiques, comme Autodesk ou encore Google.

Lire aussi :

Obstacles à l’avancement des femmes en TI

Prédictions 2016 Deloitte : plus d’IA mais pas plus de femmes en TI




Tags: , , , , , , ,