M2M : Rogers au sein d’une alliance multinationale


Jean-François Ferland - 10/07/2012

Rogers Communications et six autres fournisseurs forment une alliance vouée au développement d’une plateforme multinationale de communications mobiles de type machine à machine.

Logo de Rogers Communications

(Logo : Rogers Communications)

Le fournisseur canadien de services de télécommunications Rogers se joint aux fournisseurs KPN et Vimpelcom, des Pays-Bas, NTT Docomo, du Japon, SingTel, de Singapour, Teléfonica, d’Espagne et Telstra, d’Australie, pour former une alliance visant à établir des solutions de communications mobiles de type machine à machine (M2M).

Ces solutions viseront le maintien des liaisons M2M de façon transparente d’un pays à l’autre, par l’utilisation des cartes de réseautique mobile SIM qui sont déjà utilisées dans des appareils liés aux réseaux mobiles. L’entente établie les fournisseurs membres de l’alliance prévoit qu’aucuns frais d’itinérance ne seront exigés des utilisateurs des solutions M2M lorsqu’ils passeront d’un réseau mobile à un autre.

La gestion des cartes SIM et la surveillance du rendement des appareils M2M seront effectuées à l’aide d’une interface Web unique qui sera fournie par l’entreprise américaine Jasper Wireless. Rogers Communications et Jasper Wireless entretiennent une entente commerciale depuis 2009.

L’entente liant les membres de l’alliance comporte également un volet commercial où les participants contribueront à la mise en marché des produits et des services qui composeront les nouvelles solutions M2M, au développement de nouveaux modèles d’affaires ainsi qu’à l’assistance de la clientèle internationale en matière de gestion et de réduction des frais d’exploitation des solutions M2M.

Soulignons que plusieurs des fournisseurs de services de télécommunications qui font partie de l’alliance multinationale exploitent des présences commerciales ailleurs que dans leurs pays d’origine. Ainsi, les solutions M2M qui seront développées dans le cadre de cette alliance technique et commerciale pourraient être utilisées dans plusieurs dizaines de pays par des clients d’envergure internationale.

Selon la firme américaine 6WResearch, le marché mondial des modules de communications M2M – des composantes qui ont recours aux réseaux mobiles pour les communications de machine à machine – a produit des revenus de 888,2 millions de dollars américains en 2011. En 2017, ce marché pourrait produire des revenus de 2,3 milliards de dollars américains.

ABI Research, pour sa part, estime que le marché mondial des communications M2M passera d’environ 110 millions de liaisons cumulatives en 2011 à 453 millions de liaisons cumulatives en 2017.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+