Logiciel libre et gestion documentaire : Alliance commerciale entre deux entreprises


Jean-François Ferland - 02/02/2012

Les entreprises DocuLibre et Gestar de Québec offriront des solutions de gestion intégrée des documents qui seront fondées sur le logiciel libre.

Le développeur de solutions en logiciel libre DocuLibre et la firme Gestar, qui est spécialisée en gestion intégrée des documents en format papier et technologiques, collaboreront par le biais du Consortium DocuLibre Gestar à la commercialisation de solutions informatiques qui seront fondées sur leurs expertises respectives.

Dans le cadre de cette entente commerciale, DocuLibre déménagera ses bureaux de Québec dans les locaux occupés par Gestar. Gestar, pour sa part, versera le code source de son logiciel de gestion intégrée des documents OnmiDok Entreprise à une communauté gouvernementale de développement libre qui a été établie par DocuLibre pour la solution de gestion documentaire IntelliGID. Une quarantaine de personnes travailleront dorénavant sous un même toit.

Alors que des représentants de ministères et d’organismes gouvernementaux participaient déjà à la communauté de pratique de logiciel libre en gestion intégrée de documents qui a été établie par DocuLibre en 2011, Gestar devient ainsi la première entreprise privée à joindre le regroupement commaunautaire de pratique.

Fusion de compétences

Rida Benjelloun, le président-directeur général de DocuLibre, indique que son entreprise et Gestar procèdent ainsi à une « fusion des compétences » tout en gardant des entités distinctes pour l’instant. « Nous sommes dans un processus où nous gérerons le volet technologique et eux le volet métier, dans le contexte d’une communauté de pratique pour le logiciel IntelliGID », précise M. Benjelloun.

M. Benjelloun explique qu’il a approché à l’automne 2011 le président et chef de la direction de Gestar, Michel Roberge, afin de l’inviter à joindre la communauté. « Je désirais reprendre des modèles vécus par mon expérience au sein de l’Apache Software Fondation, où de grands joueurs comme Oracle ont fourni des logiciels à la communauté. Je suis allé chercher Gestar en proposant que l’on soit des collaborateurs au lieu d’être des concurrents, afin qu’on construise quelque chose d’exceptionnel », explique-t-il.

M. Benjelloun explique que les logiciels de Gestar et DocuLibre ont des fonctions communes, mais il précise que les fonctions uniques aux deux logiciels seront intégrées à la solution IntelliGID. Il indique que le logiciel OmniDok se caractérise par son volet multiorganisationnel et son volet métier archivistique, alors que IntelliGID se distingue par son emphase sur la collaboration.

« Nous sommes à comparer nos façons de faire dans nos logiciels. Ensuite, nous ramènerons cela auprès de la communauté libre qui décidera quelles fonctions seront conservées parce qu’elles seront utiles pour les ministères et gouvernements. Les deux logiciels sont écrits avec le même langage de programmation, ce qui facilitera l’intégration », explique-t-il.

Selon M. Benjelloun, un portail de collaboration nommé IntelliGID ECM sera lancé en mars 2012 à titre de vitrine. Ensuite, des fonctions clés provenant d’OmniDok seront intégrées progressivement à la solution technologique.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de décembre 2011/janvier 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+