L’Internet des objets encore négligé par les entreprises au Canada


Dominique Lemoine - 15/07/2014

L’Internet des objets représente un potentiel économique encore inexploité par les entreprises du Canada, selon un sondage IDC réalisé pour TELUS.Illustration du concept d'Internet des objets

Le fournisseur de services de télécommunications TELUS affirme que le sondage qu’il a commandé à IDC révèle un faible taux d’adoption de l’Internet des objets par les entreprises. Cependant, TELUS ajoute que le sondage laisse croire que les dépenses pour cette technologie pourraient atteindre 21 milliards de dollars par année d’ici 2018.

TELUS précise que l’Internet des objets est l’échange, la collecte, l’analyse et la gestion d’informations et de données qui proviennent de machines et dispositifs à identifiant unique qui communiquent entre eux sans intervention humaine, la plupart du temps sur un réseau mobile.

Selon TELUS, le sondage réalisé par la firme de recherche et d’analyse IDC estime que 6 % des entreprises du Canada ont jusqu’à maintenant déployé ce type de technologies, qu’un 7 % d’entreprises de plus se prépareraient à le faire en 2014 et que 30 % des entreprises envisageraient un déploiement de l’Internet des objets au cours des vingt-quatre prochains mois.

TELUS soutient que cette croissance de l’adoption de l’Internet des objets devrait se traduire par une hausse au Canada des dépenses annuelles en la matière, qui passeraient de 5,6 milliards de dollars en 2013 à 21 milliards de dollars en 2018, ce qui représenterait un bond de 375 %.

Le sondage a été effectué auprès de 209 moyennes et grandes entreprises du Canada par téléphone et Internet entre mars et avril 2014.

Lire :

Les réseaux d’entreprise pourront-ils soutenir l’Internet des objets?




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+