Les ventes de téléphones intelligents en forte progression


Denis Lalonde - 06/05/2011

Les ventes mondiales de téléphones intelligents ont bondi de 79,7% au 1er trimestre par rapport à la période correspondante il y a un an, révèle le cabinet d’études IDC. Research in Motion se classe au 3e rang derrière Nokia et Apple, mais sa croissance est moindre que celles de ses poursuivants Samsung et HTC.

IDC attribue la forte croissance des ventes à la mise en vente de modèles largement anticipés et par la disponibilité de téléphones de générations précédentes à bas prix.

Au total, les fabricants ont livré 99,6 millions de téléphones intelligents durant le trimestre, comparativement à 55,4 millions à la période correspondante en 2010.

« Les conditions du marché des téléphones intelligents sont en train de créer une tempête parfaite qui entraînera une croissance soutenue des ventes », a déclaré Ramon Llamas, analyste principal de recherche chez IDC, dans un communiqué.

« Premièrement, les fabricants misent de plus en plus sur les téléphones intelligents pour assurer leur croissance. Deuxièmement, le choix est de plus en plus vaste entre les modèles haut de gamme, milieu de gamme et d’entrée de gamme. Troisièmement, les prix sont de plus en plus compétitifs et il est possible de trouver des téléphones haut de gamme à des prix abordables. Quatrièmement, les utilisateurs veulent davantage se servir de leur téléphone pour des services complémentaires à la voix. Tout cela contribuera à l’augmentation des ventes d’ici la fin de l’année », ajoute M. Llamas.

Le Top 5

Ce qui frappe le plus dans le classement, c’est la croissance des ventes des fabricants utilisant la plateforme Android, tels Samsung et HTC.

Nokia, malgré sa récente décision de vendre Symbian à Accenture et d’opter pour Windows Phone comme système d’exploitation principal, a conservé sa position de leader dans le marché des téléphones intelligents. La progression des ventes est toutefois de loin la plus faible des entreprises présentes dans le Top 5 mondial.

L’entreprise finlandaise a réalisé des ventes de 24,2 millions d’appareils, comparativement à 21,5 millions au 1er trimestre de 2010, ce qui constitue une hausse de 12,6 %. IDC soutient que le changement de Symbian à Windows Phone pourrait entraîner que Nokia perdrait son trône sous peu alors qu’Apple se rapproche dangereusement.

La société à la pomme arrive au second rang avec des ventes qui ont bondi de 114,4 % à 18,7 millions d’appareils, elles qui étaient de 8,7 millions l’an dernier.

Research in Motion (RIM) s’accroche au 3e rang avec 13,9 millions de téléphones vendus durant le trimestre, par rapport à 10,6 millions il y a un an. La croissance se chiffre à 31,1 %. IDC souligne que la hausse des ventes de RIM est surtout attribuable à la popularité de modèles plus anciens et vendus à bas prix, tendance qui devrait se poursuivre au 2e trimestre.

Samsung est l’entreprise qui a enregistré la plus forte croissance de ses ventes de téléphones intelligents année sur année au sein des leaders mondiaux de l’industrie. La croissance des ventes a explosé de 350 % à 10,8 millions d’appareils durant le premier trimestre, comparativement à 2,4 millions un an plus tôt.

HTC se classe au 5e rang avec des ventes de 8,9 millions d’appareils, en hausse de 229,6 % sur celles de 2,7 millions durant les trois premiers mois de 2010.

Au premier trimestre de 2011, la part de marché de Nokia était de 24,3 %, suivie d’Apple à 18,7 %, de RIM à 14 %, de Samsung à 10,8 % et de HTC à 8,9 %.

Au même trimestre l’an dernier, la part de marché de Nokia était de 38,8 %, suivie de RIM à 19,1 %, d’Apple à 15,7 %, de HTC à 4,9 % et de Samsung à 4,3 %.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW