Les ventes de PC en repli partout sauf aux États-Unis


Fanny Bourel - 29/07/2016

Les ventes mondiales d’ordinateurs personnels ont enregistré une baisse de 4,5 % au second trimestre 2016 comparé à un an auparavant.

Illustration du concept d'ordinateur personnel

(Photo : Thinkstock)

Selon les chiffres d’International Data Corporation (IDC), cette baisse serait toutefois moins pire que les prévisions qui anticipaient un recul de 7,4 % pour cette période. Le marché aurait été le plus performant aux États-Unis avec une croissance annuelle de 5 %. Une hausse qui est expliquée par la force du dollar américain et une relative stabilité du marché.

« Nous restons prudents quant aux perspectives sur le long terme. Cependant, les bons résultats aux États-Unis laissent apercevoir ce à quoi pourrait ressembler le marché grâce à des poches de croissance et un contexte général plus solide, a indiqué, dans un communiqué, Loren Loverde, vice-président de Worldwide PC Trackers & Forecasting chez IDC. Ce n’est pas une croissance spectaculaire mais cela pourrait ramener le marché dans le positif avant 2018, c’est-à-dire plus tôt que ce que nous avions prévu. »

Lenovo, qui connait une forte hausse aux États-Unis, continue de dominer le marché, captant 21,2 % des ventes contre 20,7 % un an auparavant mais 21,7 % au dernier trimestre 2015.

Le groupe chinois est suivi des groupes américains HP et Dell, qui ont vu leurs ventes augmenter respectivement de 5,1 % et 4,2 %. Notons que Dell a perdu en parts de marché, passant de 16 % à 14,6 % alors que HP a grimpé de 18,9 % à 20,8 %.

ASUS et Apple ferment la marche. Si la firme de Cupertino est restée stable en terme de parts de marché, ses ventes ont chuté de 8,3 %.

Dans sa définition de l’ordinateur personnel, IDC inclut les ordinateurs de table, les ordinateurs portatifs, les ultraportatifs et les stations de travail.

Lire aussi:

Ordinateurs personnels : des ventes en baisse de 10 %

Livraisons d’ordinateurs personnels en déclin depuis trois ans




Tags: , , , , , , , , ,