Les perspectives d’embauche en TI demeurent bonnes pour 2012


Denis Lalonde - 19/01/2012

Les perspectives d’embauches en 2012 sont globalement un peu moins bonnes qu’en 2011 dans l’industrie des technologies de l’information (TI), mais la demande dans certains secteurs demeure élevée.

C’est ce que révèle un sondage réalisé par Randstad Technologies en collaboration avec IBM.

Selon les résultats de l’étude, 43 % des répondants ont révélé qu’ils prévoyaient accroître leurs niveaux d’embauche du côté des technologies de l’information cette année, comparativement à 46 % l’an dernier.

Toutefois, 36 % affirment qu’ils vont garder leur rythme d’embauche de 2011, par rapport à 49 % il y a un an. De plus, 9 % songent à embaucher moins de personnel cette année qu’en 2011 au niveau des TI, ce qui se compare à 5 % l’an dernier.

La diminution des pourcentages dans les trois catégories s’explique par des méthodes de calcul différentes d’une année à l’autre. Ainsi, pour les plus récents résultats, 12 % des répondants ont affirmé qu’ils ne savaient pas à quoi s’attendre cette année.

« Nos données montrent que le secteur des TI a maintenu sa position de force au cours de l’année 2011. En effet, le nombre de commandes pour des placements permanents était plus élevé en 2011 qu’à pareille date l’année précédente, tout comme le nombre de commandes pour des placements contractuels », explique le président de Randstad Technologies, Mike Winterfield, dans un communiqué.

« Nous avons vu de fortes poussées dans le secteur des services financiers, le secteur bancaire et les organismes gouvernementaux. Nous avons observé une augmentation considérable du nombre d’entreprises à la recherche d’analystes d’affaires, de développeurs web et de divers rôles de soutien pour leur infrastructure », a-t-il ajouté.

Les développeurs d’applications en demande

« Les nouvelles applications et la hausse de la charge de travail en TI expliquent les perspectives d’emploi positives pour les professionnels canadiens en technologies de l’information », soutient le document. À présent, les mises à jour et les actualisations comptent parmi les plus grands facteurs responsables de la hausse de l’embauche en TI en 2012 (47 %), suivi par l’intégration interne au sein des entreprises (37 %), la sécurité des données/TI (29 %), la collaboration (26 %) et l’informatique en nuage (24 %).

Près de la moitié des répondants (48 %) prévoyant une augmentation du recrutement en TI citent le développement d’applications comme l’une des compétences qu’ils rechercheront au cours des 12 prochains mois. Les compétences en développement d’applications .Net (33 %) et Java (31 %) continueront à attirer l’attention. Les besoins sont semblables dans toutes les régions, à l’exception des compétences SAP qui sont plus en demande dans l’Ouest du pays.

Mike Winterfield soutient que les compétences SAP sont très en demande dans les provinces de l’Ouest en raison de la forte présence de l’industrie du pétrole et du gaz dans cette région.

Les compétences liées à l’implantation et au soutien de l’infrastructure sont aussi en demande.

Plus de 60 % des répondants disent rechercher des compétences liées à l’infrastructure. Les directeurs de projets techniques (35 %), les spécialistes de la virtualisation de serveurs (33 %), et les spécialistes et architectes de réseaux (29 %) sont des rôles en forte demande.

Ce deuxième sondage annuel a été réalisé auprès de plus de 232 décideurs de haut niveau du monde des affaires provenant d’organisations de toutes tailles. Il est toutefois moins représentatif pour le Québec (14 répondants) et les Maritimes (6 répondants) que pour l’Ontario (121 répondants) et les provinces de l’Ouest (84 répondants).

L’étude a pour but d’obtenir de l’information relativement aux tendances d’embauche et aux projections en TI. Le sondage a été réalisé entre le 4 octobre et le 18 novembre 2011.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de décembre 2011/janvier 2012 de Direction informatique, Cliquez ici.




Tags: , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde
Google+ WWW