Les paiements mobiles vaudront 171,5 G$ US en 2012, estime Gartner


Jean-François Ferland - 31/05/2012

Gartner affirme que la valeur des paiements mobiles à l’échelle mondiale en 2012 sera supérieure de 61,9 % à la valeur de 105,9 milliards de dollars américains des paiements mobiles effectués en 2011. L’adoption du paiement par communication en champ proche pourrait se faire attendre.

La firme de recherche et d’analyse Gartner
estime que 212,2 millions de personnes effectueront des paiements mobiles en 2012, soit 32,2 % de plus que les 160,5 millions de personnes qui auraient réalisé des paiements mobiles en 2011.

Gartner estime que la valeur des paiements mobiles à l’échelle mondiale pourrait atteindre 617 milliards de dollars américains en 2016, ce qui correspondrait à une croissance annuelle moyenne de 42 %. Dans quatre ans, 448 millions de personnes à travers le monde pourraient effectuer des paiements mobiles.

Gartner souligne qu’en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest les paiements mobiles seront réalisés par le biais du Web ou du protocole mobile WAP en raison de l’activation de l’accès à Internet sur les appareils mobiles. En 2016, 88 % des transactions mobiles en Amérique du Nord et 80 % des transactions mobiles dans l’ouest de l’Europe pourraient avoir recours à ces technologies d’accès.

Dans les marchés en voie de développement, la messagerie texte (short text messaging ou SMS en anglais) constituera la technologie d’accès la plus fréquemment utilisée en raison de contraintes liées aux appareils mobiles et de l’omniprésence de la messagerie texte comme moyen de communication.

Gartner estime que les paiements mobiles serviront surtout à l’achat de marchandises en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest. Dans les marchés en voie de développement, les paiements mobiles serviront surtout aux transferts d’argent.

Avenir éloigné pour le champ proche

Toutefois, Gartner estime que le niveau des transactions fondées sur la technologie de communication en champ proche (near field communication ou NFC en anglais) sera peu élevé jusqu’en 2015, mais elle progressera à compter de 2016.

La firme explique le délai d’adoption de cette méthode de paiement par les changements comportementaux des consommateurs qui seront requis de la part des utilisateurs et par la nécessité d’une collaboration entre plusieurs intervenants, dont les banques, les fournisseurs de services de télécommunications mobiles, les réseaux de traitement des paiements et les marchands.

Avant que la technologie de communication en champ proche soit adoptée pour les paiements mobiles en général, elle sera surtout utilisée pour des transactions comme l’achat de titres de transport ou de billets de spectacle.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de mai 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+