Les micromessages des marques dans Twitter sont moins influents


Dominique Lemoine - 30/09/2014

Les utilisateurs de Twitter accordent plus d’importance aux micromessages de leurs pairs qu’à ceux des marques, confirme Chartbeat.Logo de Twitter

Selon IT Business Canada, un document technique de la firme d’analytique Chartbeat démontre que la plupart des gens font plus confiance aux micromessages de leurs amis et des personnes qu’ils suivent, plutôt qu’aux micromessages des marques, et ce, quelle que soit la qualité des micromessages (ou tweets en anglais) des marques.

Par exemple, le document souligne que les gens qui passent le plus de temps à consulter du contenu Internet qui a été publié par une marque atteignent ce contenu par l’entremise d’un tiers, plutôt que par le compte Twitter ou que par les liens de la marque.

Plus précisément, les gens qui parviennent à un contenu grâce au compte Twitter d’une marque passeraient entre 37 et 39 secondes à consulter ce contenu, par rapport à entre 42 et 45 secondes pour ceux qui commencent leur lecture après y avoir été incité par un tiers.

« Ça peut ne pas avoir l’air beaucoup, mais ça représente quand même une différence de 40 % en matière de temps que les clients potentiels y consacrent », selon Chartbeat. De plus, les gens qui sont attirés par un tiers seraient plus susceptibles de revisiter le contenu de la marque pendant les trente jours qui suivent la première interaction.

Lire l’article au complet sur le site d’IT Business Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais).




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+