Les initiatives du projet Équation


Jean-François Ferland - 29/11/2011

Quatre des six entreprises privées qui participeront au projet Équation ont levé le voile sur leurs initiatives.

Voici un résumé de certains des projets qui seront réalisés par des entreprises qui participeront au projet Équation.

Lire : Projet Équation : Partenariat public-privé pour le développement de solutions écologiques en TIC

* Groupe CGI réalisera le projet PragmaSMART, qui vise à développer des « réseaux intelligents » qui serviront à améliorer les activités de conduite des fournisseurs d’eau, de gaz et d’électricité.

Selon CGI, le projet compte tirer profit de technologies de visualisation et de géoréférencement, de technologies de localisation des défauts et de technologies de réseaux sans fil. Également, le projet utilisera des technologies d’optimisation des parcours des véhicules du personnel de service, des technologies d’analyse électrique en distribution et des technologies de services Web et Internet.

* IBM Canada, de façon laconique, indique qu’elle souhaite concevoir et développer des procédés d’assemblage de puces inversées qui utiliseront moins d’eau et d’énergie.

* Le projet de Technologies Miranda portera sur le développement d’outils améliorés de télésurveillance de la qualité des signaux distribués aux abonnés. Ces outils seront utilisés par des fournisseurs de services télévisuels afin de réduire les déplacements du personnel de soutien et des véhicules de service.

Le projet vise l’amélioration des fonctions du logiciel existant iControl afin d’optimiser des technologies de diffusion des flux audio et vidéo et d’accroître la visualisation des signaux télévisuels qui circulent sur les réseaux de distribution. On souhaite aussi optimiser l’espace physique et l’utilisation de l’électricité et des systèmes de refroidissement qui sont associés aux commutateurs vidéo.

* Teledyne DALSA compte développer un commutateur optoélectronique intégré, à faible consommation de puissance et de génération avancée, qui sera destiné à des réseaux de transmission par la fibre optique.

L’entreprise, qui souhaite produire un commutateur facile à reprogrammer, compte éliminer des modules de conversion intermédiaire, diminuer la taille physique et densifier l’architecture des commutateurs, réduire la consommation de puissance de circuits MOEMS et de circuits intégrés de contrôle et diminuer la consommation électrique de chaque assemblage des commutateurs. Également, on développera des équipements et des logiciels d’essais qui serviront à valider la performance accrue des nouveaux commutateurs.

Au moment de mettre en ligne, les partenaires industriels Ericsson et Fujitsu Canada n’avaient pas dévoilé les projets qu’ils réaliseront dans le cadre du projet Équation.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de novembre 2011 de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+