Les attaques par DDoS sont plus virulentes


Dominique Lemoine - 05/03/2014

La nouvelle génération d’attaques par saturation coûterait aux entreprises des millions de dollars en sécurité.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Les attaques par saturation (Distributed Denial of Service ou DDoS en anglais) consistent à envoyer des milliers de messages depuis des dizaines d’ordinateurs pour submerger des serveurs et paralyser des sites Internet.

De sérieuses attaques plus grosses, plus fortes, plus précises et plus rapides ont été observées au cours des dernières semaines, rapporte BusinessTech.

Les attaques par saturation ont grimpé de 32 % en 2013 et des attaques majeures surviennent désormais plusieurs fois par mois dans le monde, selon un rapport publié en mars par la firme de sécurité Prolexic.

Ces attaques sont maintenant responsables de 18 % des interruptions dans les centres américains de traitement de l’information, comparativement à seulement 2 % en 2010, selon une étude publiée en décembre par la firme d’analyse et de recherche Ponemon Institute.

Le coût moyen d’une seule interruption dans un centre de traitement de l’information serait de 630 000 dollars américains.

« J’aimerais pouvoir dire que nous avons une longueur d’avance, mais je ne pense pas que ce soit vrai », a déclaré Jag Bains, le directeur de la technologie pour la firme de Seattle DOSarrest, qui aide les administrations gouvernementales et le secteur privé à protéger leurs sites.

En plus des ordinateurs, les auteurs des attaques ciblent de plus en plus les téléphones intelligents, en particulier ceux qui utilisent le système d’exploitation Android de Google, selon Prolexic.

Lire l’article au complet dans le site web de BusinessTech (en anglais)




Tags: , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+